Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Ronald Koeman et le Barça, une histoire d'incompréhension
information fournie par So Foot28/10/2021 à 12:00
Temps de lecture: 2 min

Ronald Koeman et le Barça, une histoire d'incompréhension

Ronald Koeman et le Barça, une histoire d'incompréhension

La nouvelle défaite subie ce mercredi soir par le FC Barcelone face au Rayo Vallecano (1-0) a été le coup de bélier qui a fait sortir Laporta de ses gonds. Sitôt la défaite actée, la nouvelle est tombée : Ronald Koeman n'est plus le coach du Barça. La décision de la direction blaugrana est loin d'être illogique, tant s'accumulaient ces dernières semaines les critiques envers le Batave. Mais alors que l'on pouvait croire qu'il irait au bout de son contrat se terminant en 2022, le voilà limogé. Alors, que tirer de son passage, finalement express, à la tête du FC Barcelone ?

Soixante-sept : voilà le nombre de rencontres, toutes compétitions confondues, disputées par le FC Barcelone sous la direction de Ronald Koeman, arrivé en Catalogne le 19 août 2020. Cela paraît presque peu, lorsqu'on sait à quel point le Néerlandais est devenu la tête de Turc des supporters du Barça. Le plus grand tort de Ronald Koeman est peut-être celui-là : s'être mis à dos dramatiquement vite une majorité de socios, qui étaient plutôt prêts, à son arrivée, à lui accorder du temps. Lui est arrivé en sauveur dans un club aussi prestigieux que le Barça, que l'on a marqué comme joueur, et qui sort à peine d'un des plus grands traumatismes sportifs de son histoire et tout le monde était d'accord il y a un an pour dire que son mandat ne serait aisé.

Mais alors, comment expliquer un tel retournement d'opinion ? La faute, d'une part, à de trop nombreuses sorties médiatiques pas très bien senties, qui ont eu le chic pour exaspérer une bonne partie des supporters. Parmi elles, la récitation pure et simple d'un communiqué en conférence de presse la veille d'un match à Cadix, le 22 septembre dernier. Sa lecture terminée, Koeman avait quitté la pièce sans dire un mot aux journalistes : un acte qui n'avait pas plu à grand monde, y compris la direction blaugrana. Direction avec laquelle il n'a d'ailleurs jamais su installer une relation amicale, comme il en témoignait récemment au micro d'un média néerlandais.

Trop de Bataves y a ?


En plus d'agacer la planète culé avec ses salades personnelles, ses choix sportifs ont aussi Lire la suite de l'article sur SoFoot.com