Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Roma : des hauts, des bas et des débats avant l'Ajax Amsterdam
So Foot15/04/2021 à 06:00
Temps de lecture: 2 min

Roma : des hauts, des bas et des débats avant l'Ajax Amsterdam

Roma : des hauts, des bas et des débats avant l'Ajax Amsterdam

Affligeante de frilosité lors de son quart de finale aller de C3 face à l'Ajax, la Louve se voit pourtant offrir la perspective d'une demi-finale continentale. Presque inespéré, au regard de la saison sens dessus dessous du club de la capitale dont les intentions collectives et tactiques restent aussi insondables qu'inconstantes. Le syndrome d'un club toujours à part, qui n'a décidément pas fini de jongler avec l'étrange.

Jeudi dernier, Paulo Fonseca a d'abord vu ce qu'il voulait voir. Entendu ce qu'il voulait entendre. Quitte à transiger un peu avec la vérité. Après la victoire à l'arrachée que ses gars ont obtenue aux Pays-Bas - notamment grâce à un arrêt salvateur de Pau López sur penalty, et un but dingo d'Ibáñez en fin de match -, le Mister de la Roma a décrit sa satisfaction en conférence de presse : "Le quart de finale est encore ouvert, mais gagner ici était très important. L'Ajax est une excellente équipe, comme nous l'avons vu, mais les gars ont réalisé une superbe performance." Voilà qui semble bien élogieux. Car il y a une semaine, la copie de la Louve ne respirait pas la sérénité et encore moins la virtuosité. Les Giallorossi l'ont emporté en assumant un football de combat, saupoudré d'une dose toujours bienvenue de baraka. À voir si la recette fonctionnera encore lors du match retour à Rome, ce jeudi. À moins que le club de la capitale ne change subitement d'ingrédients, ce qu'elle a eu un mal fou à faire face aux équipes de standing qui ont croisé le chemin cahoteux de son étrange saison tracé jusqu'ici.

Les ailes coupées


Une statistique illustre bien les insuffisances romaines, face aux formations qui peuvent se targuer d'effectifs et de budgets relativement fournis : en Serie A, la Magica (septième) n'a pas remporté ne serait-ce qu'une seule victoire face aux actuelles six meilleures formations du championnat. Il n'y a qu'en huitièmes de finale de Ligue Europa que la Louve est parvenue à accrocher un gros bonnet à son tableau de chasse, en éclipsant un Shakhtar tout petits bras (5-1, sur l'ensemble des deux matchs). Le bilan n'en reste pas moins décevant, pour une formation dont les insuffisances en championnat semblent révélatrices de ses carences collectives. Il serait cependant caricatural et fallacieux d'affirmer que cette Roma n'a pas de plan de jeu, ni même d'aspérité tactique Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer