Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Roger Federer, portrait d'un champion hors normes
Partenaire21/11/2014 à 14:30
Temps de lecture: 3 min

Malgré ses problèmes de dos, Roger Federer va prendre part à sa première finale de Coupe Davis cet après-midi contre le Français Gaël Monfils. Diminué mais ultra-motivé, il reste un adversaire plus que redoutable !

Malgré ses problèmes de dos, Roger Federer va prendre part à sa première finale de Coupe Davis cet après-midi contre le Français Gaël Monfils. Diminué mais ultra-motivé, il reste un adversaire plus que redoutable !

Aujourd'hui, Roger Federer est considéré par beaucoup comme le plus grand champion de l'histoire du tennis, même si certains lui préfèrent son grand rival, l'Espagnol Rafael Nadal. Surnommé "Le Maître", le Suisse a remporté 17 tournois du Grand Chelem, dont sept fois Wimbledon qui constitue son tournoi préféré. C'est d'ailleurs sur le gazon anglais qu'il a participé à l'un des affrontements les plus légendaires de toute l'histoire du tennis, en finale de l'édition 2008, contre l'incontournable Rafa. Le Marjorquin l'avait alors emporté en 4h47 de jeu, empêchant le Suisse d'empocher son sixième Wimbledon consécutif, et de battre le record de Björn Borg. Mais Roger Federer a su se relever de cet affront, pour récupérer son titre en 2009. Cet exploit illustre bien la personnalité de ce champion hors-normes, doté d'un physique, mais surtout d'un mental d'acier.

Alors qu'il s'apprête à disputer sa première finale de Coupe Davis avec la Suisse contre l'équipe de France, pour remporter l'un des seuls titres qui manque encore à son palmarès avec la médaille d'or olympique en individuel, on vous explique pourquoi Roger Federer est un tennisman à part.

Une solidité à toute épreuve

Même s'il est plus connu pour son jeu ultra-complet et tout en légèreté, avec une maîtrise quasi-parfaite de tous les coups du tennis, Federer se distingue aussi par son physique irréprochable. Rendez-vous compte, "Rodgeur" n'a tout simplement jamais abandonné une partie en cours de jeu en plus de 1 000 matchs disputés sur le circuit ! Quant aux forfaits, le dernier en date, en finale du Masters de Londres le week-end dernier, n'était que le troisième de sa longue carrière, après un quart de finale à Bercy en 2008 et une demi-finale à Doha en 2012. À chaque fois, c'est son dos qui l'a trahit.

"Le Maître" a également bâti son palmarès sur un mental à toute épreuve. Mais si Roger Federer est aujourd'hui un exemple d'impassibilité, et de maîtrise de ses émotions, il n'en a pas toujours été ainsi. Au début de sa carrière, son tempérament râleur et colérique lui a coûté quelques défaites contre des adversaires plus faibles que lui. Un changement d'attitude gagnant qu'il doit en partie à sa femme, Mirka, qui l'aide à se canaliser. Petite amie, manageuse et supportrice numéro un. . . Sans elle, Roger Federer n'aurait jamais pu faire une carrière aussi éblouissante, ni amasser une fortune qui s'élève à plus de 400 millions de dollars.

Son physique exceptionnel et son mental d'acier lui ont permis d'accumuler les records. Outre ses 17 titres du Grand Chelem, glanés sur toutes les surfaces, il détient le record de dix finales consécutives dans les quatre tournois les plus prestigieux du circuit. Il est également le seul joueur de l'histoire à avoir gagné cinq fois d'affilée deux tournois du Grand Chelem : Wimbledon et l'US Open. Autre record, et non des moindres, le Suisse a atteint le 15 octobre 2012 les 300 semaines en tant que numéro un mondial, avant d'être détrôné deux semaines plus tard par Novak Djokovic. D'ailleurs, il aurait pu revenir au sommet de la hiérarchie mondiale en cas de victoire en finale du Masters contre le Serbe cette année. Mais le sort en a décidé autrement.

C'est donc un Federer diminué qui va affronter les Français aux côtés de son coéquipier Stanislas Wawrinka. Mais cela ne le rend pas moins redoutable pour autant. Pour ce chasseur de records, décrocher l'un des seuls titres qui manque à son tableau de chasse est la meilleure des sources de motivation. Et ce d'autant plus qu'il reste sur 22 victoires contre une seule défaite en Coupe Davis sur les onze dernières années. Les Français sont prévenus !

Les Risques en Bourse

Fermer