Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Réalité virtuelle, réalité augmentée : quelles différences ?
Partenaire09/11/2015 à 14:30
Temps de lecture: 3 min

La réalité augmentée comme la réalité virtuelle devraient bouleverser notre quotidien à court terme, c'est donc le moment de vous assurer de bien cerner ces notions. En plus, c'est plus simple que ça n'en a l'air.

La réalité augmentée comme la réalité virtuelle devraient bouleverser notre quotidien à court terme, c'est donc le moment de vous assurer de bien cerner ces notions. En plus, c'est plus simple que ça n'en a l'air.

Cela fait déjà un moment que l'on vous parle de réalité augmentée et de réalité virtuelle, deux outils qui s'apprêtent à bouleverser notre quotidien. Mais on s'est rendu compte que la distinction entre ces deux notions pouvait prêter à confusion. Pourtant, il est assez simple de faire la différence entre réalité virtuelle et réalité augmentée, à condition de savoir de quoi l'on parle. On récapitule.

La réalité augmentée, en prise avec le monde extérieur

Le principe de la réalité augmentée est simple : elle consiste à enrichir le monde réel en y ajoutant des éléments virtuels (images, sons, informations diverses) à l'aide d'un appareil dédié (lunettes, casque. . . ). Cette technologie a été transposée au cinéma dès 1984 grâce au film "Terminator". À l'écran, le cyborg interprété par Arnold Schwarzenegger dispose d'un logiciel superposant des informations au monde réel qui l'entoure, ce qui lui permet de reconnaître ses ennemis. Aujourd'hui, plus de trente ans après le long métrage de James Cameron, cet outil a dépassé le stade de la fiction.

La réalité augmentée est devenue une réalité concrète grâce aux Google Glass, aperçues pour la première fois sous la forme d'un prototype en 2012. Mais malgré des applications prometteuses, notamment dans le secteur de la médecine, le projet a été suspendu en janvier dernier. Il est actuellement en pleine refonte, sous la nouvelle dénomination de Projet Aura. Le modèle star en la matière est désormais celui de Microsoft, baptisé HoloLens. Après avoir scanné la pièce où se trouve son utilisateur, il est capable de projeter des formes en trois dimensions qui ressemblent à s'y méprendre à des hologrammes comme ceux popularisés par la saga "Star Wars". Une version élaborée pour les développeurs en déjà en précommande, pour une livraison au premier trimestre 2016.

Si les dispositifs de Microsoft et Google, ou encore les SmartEyeglass de Sony en sont toujours au stade du développement, on recense déjà des applications de la réalité augmentée dans la vie quotidienne. Outre le tourisme, où elle permet via des applications smartphone d'enrichir son environnement par des informations pratiques, historiques ou culturelles, on la retrouve par exemple dans le domaine des jeux vidéo. Les consoles portables 3DS de Nintendo et Playstation Vita de Sony font ainsi appel à la réalité augmentée, notamment grâce à des cartes dédiées qui se transforment en personnages virtuels une fois filmées par le capteur de l'appareil. L'automobile s'y intéresse aussi de près, comme le démontrent le concept de pare-brise en réalité augmenté de Jaguar Land Rover et les lunettes imaginées par BMW pour voir à travers la carrosserie de son véhicule.

La réalité virtuelle, une expérience immersive

Au contraire de la réalité augmentée, la réalité virtuelle s'affranchit (presque) totalement du monde extérieur. Équipé d'un casque, l'utilisateur se retrouve plongé dans un univers numérique artificiel où seuls l'odorat et l'équilibre peuvent le raccrocher à son environnement réel (et l'ouïe si la simulation expérimentée ne propose pas de son). Avec ça, plus besoin d'écran ! Il en résulte une expérience immersive qui permet d'explorer de nouveaux territoires, comme l'espace ou le fond de l'océan, sans avoir à bouger de son canapé.

La réalité virtuelle fascine depuis toujours les amateurs de jeux vidéo, qui rêvent de se retrouver littéralement plongés dans les univers de leurs titres préférés. Nintendo a d'ailleurs tenté d'imposer cette technologie dès 1995, avec son Virtual Boy, mais l'expérience fut un échec cuisant. Vingt ans plus tard, la réalité virtuelle a beaucoup progressé. Elle s'invitera dès le premier semestre 2016 dans nos salons, avec la commercialisation par Sony du PlayStation VR (anciennement connu sous le nom de projet Morpheus) développé pour fonctionner avec la PS4. Et pour les amateurs de jeux sur PC, il faudra se tourner du côté de l'Oculus Rift, dont les droits ont été rachetés l'an dernier par Facebook. Mais ce casque qui fait la fierté de Mark Zuckerberg pourra s'appliquer à d'autres domaines que celui des jeux vidéo, essentiellement pour mener des simulations dans l'industrie, la médecine ou le secteur militaire.

Avec des technologies toujours plus performantes, et des composants de plus en plus accessibles, la réalité virtuelle comme la réalité augmentée devraient très vite se démocratiser. Désormais, vous avez les clés pour comprendre ces outils de demain. Mais attention, car les deux notions pourraient très bien se mélanger, comme c'est déjà le cas avec le casque HoloLens de Microsoft qui ajoute de la réalité virtuelle dans la réalité augmentée. Vivement 2016 pour voir tous ces dispositifs en action !

Les Risques en Bourse

Fermer