Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Qui sont les pires animateurs télé ?
Partenaire20/01/2015 à 11:30
Temps de lecture: 2 min

La star de la soirée, c'était lui. Décidément, Cyril Hanouna est partout...

La star de la soirée, c'était lui. Décidément, Cyril Hanouna est partout...

Alors que la saison des remises de prix bat son plein avec les Victoires de la Musique et les Golden Globes, comme à l'accoutumée, la cérémonie des Gérard de la Télévision a récompensé le pire du petit écran. Cette année, Cyril Hanouna, Enora Malgré et Natacha Polony ont été parmi les personnalités les plus primées et fatalement, c'est le groupe Canal+ qui trinque.

Les stars de la TV dans le viseur

Paris Première a sévi une fois encore avec la neuvième édition des Gérard. Une poignée de présentateurs et de chroniqueurs se sont inévitablement distingués. Cyril Hanouna s'est ainsi vu remettre pas moins de trois parpaings dorés, dont le sacre ultime du Gérard de l'animateur de l'année, tandis que c'est son acolyte de "Touche Pas à Mon Poste", Enora Malagré, qui a été désignée pour l'animatrice de l'année. Une sorte de quart d'heure de gloire.

Pour la première fois depuis la création de l'événement en 2006, les catégories n'ont pas été dévoilées à l'avance. Du coup, on a eu quelques surprises de taille, comme le tacle magistral adressé au Grand Journal sous la forme de la catégorie "Gérard de l'émission qui fait les poubelles de Closer, BFM TV et même NRJ 12 pour faire de l'audience, mais qui se la joue branché haut de gamme parce qu'elle est sponsorisée par Chanel et que son animateur est habillé en Dior Homme". Encore un coup dur pour le programme historique de Canal qui connaît des baisses d'audience importantes depuis l'accession d'Antoine de Caunes à la présentation.

Du côté du groupe M6 "Rising Star" n'a pas reçu la pluie de récompenses à laquelle on pouvait s'attendre. L'émission qui avait fait un bide sans précédent n'a gagné que dans une des cinq catégories pour lesquelles elle était en compétition. Un échec de plus au compteur finalement. Au rayon des animateurs, Alessandra Sublet, Nikos Aliagas, Benjamin Castaldi, Laurent Delahousse et Estelle Denis en prennent aussi pour leur grade dans des catégories plus inventives les unes que les autres, mais toujours irrévérencieuses. Etonnamment, Christophe Hondelatte, alias le roi du clash télévisé, est reparti bredouille malgré sa nomination dans la catégorie "Paradoxe" pour son émission "Hondelatte Direct" où il demande à ses invités de se calmer. . .

Bien évidemment, la cérémonie des Gérard est une remise de prix satirique qu'il ne faut pas forcément prendre au pied de la lettre. Mais on espère que les lauréats ont le sens de l'humour.

Les Risques en Bourse

Fermer