Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Qui est Michel Gondry ?
Partenaire08/07/2015 à 14:30
Temps de lecture: 3 min

microbe

microbe

Contrairement à certains visages bien connus mais tombés dans l'oubli, comme Macauley Culkin, Cher ou Diam's, Michel Gondry fait le choix de la discrétion. Cela ne l'empêche pas d'entretenir une carrière prolifique à l'échelle internationale. S'il n'a jamais cessé de travailler, de créer dans son univers débordant d'imagination, il revient aujourd'hui dans les salles obscures avec un nouveau film intitulé "Microbe et Gasoil". Mais qui est au juste Michel Gondry ?

De la musique à la réalisation

Né en 1963 au sein d'une famille de mélomanes, Michel Gondry débute sa carrière artistique dans les années 1980 en tant que batteur dans le groupe Oui Oui, pour lequel il réalise ses premiers clips vidéo. Puis, il est sollicité par d'autres groupes, dont des pointures internationales telles que les Rolling Stones ("Like a Rolling Stone"), Kylie Minogue ("Come Into my World"), Radiohead ("Knives Out") ou encore Björk ("Bachelorette" et bien d'autres). En France, il séduit également la planète Marseille, représentée par les rappeurs d'IAM ("Je danse le Mia"), et même le duo Daft Punk. C'est à lui que l'on doit notamment le clip mythique de "Around the Wolrd", énorme hit de l'année 1997.     Il étend ensuite ses activités à la réalisation de spots publicitaires, pour de grandes marques, dont Levi's ou Air France, ainsi que deux courts-métrages. En réalité, il souhaite se lancer dans le cinéma. Et c'est chose faite en 2001 avec "Human Nature", son premier long-métrage d'après un scénario de Charlie Kaufman, présenté en séance spéciale au Festival de Cannes. Mais le film est un échec commercial. Trois ans plus tard, il prend sa revanche avec "Eternal Sunshine of the Spotless Mind", également écrit par Kaufman. L'histoire d'amour axée sur la mémoire, emmenée par Jim Carrey et Kate Winslet, se voit récompenser du Grand Prix du festival de Deauville et de l'Oscar du meilleur scénario original.

Jamais à court d'imagination

Fort de ses succès, il se lance seul dans l'écriture et la réalisation de "La Science des rêves" (sorti en 2006). Au casting, Gael Garcia Bernal tente de charmer Charlotte Gainsbourg, qui interprète sa voisine. Le film rencontre un accueil frileux du public mais la critique est dithyrambique. Il enchaîne ensuite une série de longs-métrages prenant des directions opposées, de la comédie "Soyez sympas, rembobinez" avec Jack Black en 2008, au documentaire familial avec "L'Epine dans le coeur" en 2010. Il réalise même "The Green Hornet", un blockbuster avec Cameron Diaz et Seth Rogen qui cartonne au box-office l'année suivante. Les projets se suivent et ne se ressemblent pas, or c'est là que Gondry fait quelques erreurs de jugement, ou du moins des choix qui ne convainquent pas forcément le public. "The We and the I", présenté lors de la quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes 2012, est épargné. Mais en 2013, il revient au cinéma avec l'adaptation de "L'Ecume des jours", un ouvrage mi-roman mi-conte signé Boris Vian. Pour l'occasion, il s'entoure d'un casting cinq étoiles composé de Romain Duris, d'Audrey Tautou, de Gad Elmaleh et d'Omar Sy. Cela ne suffit pas, le film ne récolte que 2, 6 étoiles sur 5 de la part des spectateurs sur Allociné, tandis que les critiques sont parfois sévères.

Michel Gondry, l'insaisissable

En dehors de ses activités dans les domaines du cinéma et de la musique, Michel Gondry est auteur de bandes dessinées. Grâce à tous les vecteurs artistiques qu'il exploite, il laisse exploser sa créativité et encourage celle des autres. A ce titre, il est l'instigateur d'un projet d'"usine" à films, ayant vu le jour en 2011 au Centre Pompidou, à Paris, qui n'a pas pu être poursuivi comme prévu du fait des coûts importants. Il s'agissait en fait d'un espace mettant gratuitement à disposition des cinéastes tous les outils nécessaires au tournage de courts-métrages, des costumes aux caméras. Mais il en faut plus pour décourager l'artiste, qui nous surprend encore aujourd'hui en retrouvant de temps à autres son groupe Oui Oui (pourtant dissout en 1993), avec Etienne Charry et Nicolas Dufournet, pour des showcases exceptionnels.     Michel Gondry revient aujourd'hui dans les salles obscures avec un film qu'il a écrit et réalisé. Le titre, "Microbe et Gasoil", reprend les surnoms de ses deux jeunes héros, des collégiens impopulaires qui se lancent dans un road-trip improbable à bord d'une voiture de fortune imaginée par leurs soins. Ce nouveau long-métrage présenté à Cannes n'est ni un film pour adolescents, ni une énième production fantasmagorique de Gondry. Il s'agit d'une ode à la liberté, celle que l'on saisit au lieu de la rêver, et surtout un hommage aux souvenirs d'enfance. Avez-vous envie d'aller voir "Microbe et Gasoil" au cinéma ?

Les Risques en Bourse

Fermer