Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Qui est François-Henri Pinault ?
Webedia20/11/2018 à 07:00
Temps de lecture: 2 min

Qui est François-Henri Pinault ? (Crédits photo : Adobe Stock)

Qui est François-Henri Pinault ? (Crédits photo : Adobe Stock)

Au festival de Cannes, vous l'apercevrez régulièrement déambuler sur le tapis rouge au bras de l'actrice et productrice Salma Hayek, son épouse depuis 2009. Aux fashion weeks parisiennes, vous le trouverez fréquemment aux premières loges des défilés Gucci, Yves Saint Laurent ou encore Balenciaga : trois marques du groupe Kering, spécialisé dans le luxe et dont il est le président-directeur général. Cet homme, c'est François-Henri Pinault, fils du milliardaire François Pinault, sixième fortune de France estimée à 30 milliards d'euros... Et surtout businessman aguerri. Portrait.

De HEC à PPR

Né en 1962 à Rennes, François-Henri Pinault baigne dès son plus jeune âge dans le monde des affaires. Son père, François, n'est autre que le fondateur des Établissements Pinault, une société de scierie et de négoces de bois. Du statut de petite entreprise locale, Pinault SA va connaître une croissance impressionnante à partir des années 1990 suite au rachat de plusieurs entreprises dont la CFAO, Conforama et le groupe Printemps SA, pour devenir le conglomérat PPR : Pinault-Printemps-Redoute. Une évolution fulgurante dont est témoin le fils, François-Henri qui, n'aura d'autre choix que de suivre une voie toute tracée. Ainsi, à l'âge de 17 ans, il intègre le très huppé Collège Stanislas à Paris. Son baccalauréat obtenu, il suit une classe préparatoire à l'IPESUP, puis est admis à HEC. Il en sort diplômé en 1985. Il entre ensuite dans l'entreprise familiale où il ne cessera de gravir les échelons. Vendeur chez Pinault Distribution en 1987, il deviendra dix ans plus tard PDG de la Fnac. Ce n'est qu'en 2001 qu'il rejoint les rangs de la maison mère PPR via le conseil de surveillance, pour accéder à la vice présidence du groupe en 2003.

L'Homme fort de Kering

En 2005, François-Henri Pinault est nommé PDG de PPR et très vite, se met en tête de faire du groupe une référence mondiale du luxe. Pour ce faire, l'homme d'affaires va opérer une stratégie des plus brillantes. Dans un premier temps, il cède les principaux actifs du groupe, c'est-à-dire les enseignes Printemps, Fnac, la Redoute... Dans le second, il contribue à la fusion de PPR avec sa filiale Gucci Group qui recense des marques de luxe comme Gucci, Bottega Veneta, Boucheron et Yves Saint Laurent. La manufacture de haute horlogerie suisse Girard-Perregaux s'ajoute plus tard au portefeuille du groupe. Puis en 2013, PPR devient Kering, un rebranding symbole de cette nouvelle identité 100 % luxe. Deuxième groupe mondial après LVMH et devant Richemont dans le secteur, le conglomérat français, revendique un chiffre d'affaires de 15,5 milliards d'euros en 2017.

Les Risques en Bourse

Fermer