Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Que vient faire l'OM dans le monde du rap ?
So Foot25/11/2020 à 14:00
Temps de lecture: 1 min

Que vient faire l'OM dans le monde du rap ?

Que vient faire l'OM dans le monde du rap ?

Le 24 septembre dernier, le label OM Records était lancé en grande pompe. Si le 13 est plus que jamais organisé autour de la figure tutélaire de Jul, le club de foot offre à la cité phocéenne un label censé propulser ses futurs talents. Mais pour quoi faire exactement ?

L'époque en était encore aux téléphones à clapet. Mais Pape Diouf tenait sa réplique à la perfection. " Rends-moi mes clés. Le stade, c'est pas pour ça ", lâche l'emblématique président de l'OM en tendant la main autoritairement vers Soprano, pour les besoins de la fiction. On est alors en 2007 et le rappeur des quartiers Nord vient de tourner le clip de son titre Halla Halla dans le stade Vélodrome. " Pape Diouf a dit direct : "Oui je connais Soprano, on le fait", raconte alors Sopra dans le récent documentaire D'IAM à Jul, Marseille capitale du rap. Il avait la même philosophie que nous : il faut arrêter de faire les victimes, il faut faire les choses. Et ça, j'adore. On faisait le clip, mais on était comme des enfants à regarder partout. Tu le vois dans les images, on est comme des gamins. Y en a qui arrachaient de la pelouse et qui la mettait dans leur poche." Aujourd'hui, Pape Diouf n'est plus là pour couver les talents locaux. Mais les artistes marseillais n'ont surtout pas besoin de toquer à la porte de Jacques-Henri Eyraud pour collaborer avec l'OM. Et pour cause, ils ont maintenant carrément leur propre bureau, avec le label de musique OM Records.

Vidéo

L'Orange Vélodrome pour lancer la 4G du rap marseillais


Depuis fin 2018, le club a récupéré la gestion du stade Vélodrome, qui était aux mains de la ville. Et cette opportunité a changé Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer