Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Que retenir du documentaire sur Pelé de Netflix ?
So Foot04/03/2021 à 06:00
Temps de lecture: 2 min

Que retenir du documentaire sur Pelé de Netflix ?

Que retenir du documentaire sur Pelé de Netflix ?

Netflix met en avant un long documentaire sur le roi Pelé. L'exercice est périlleux, mais participe de l'ambition du géant américain d'imposer sa narration et son empreinte sur l'ensemble de la culture populaire mondiale. Bref une pravda avec du style, du talent et beaucoup de moyens. Que penser du résultat au sujet du plus grand footballeur de tous les temps.

Charles Péguy avait écrit : "Les fondateurs viennent d'abord. Les profiteurs viennent ensuite." La légende de Pelé fut gravée de son vivant, et le Brésilien est encore présent pour la transmettre malgré son âge et son fauteuil roulant. Sa légende s'est surtout inscrite dans la mémoire collective à une époque où, finalement, tout restait à écrire pour que le football devienne une véritable religion profane. Il en fut le Prométhée, sous le regard des premières retransmissions télévisées en mondovision. Un quasi-héros de série. Le sujet idéal pour la plateforme US.

Il n'y eut pas de prophètes, mais un roi - qui a lu L'Ancien Testament comprendra. Dieu arrivera, déboulant d'Argentine pour se reposer sur les flancs du Vésuve napolitain. Tout le film, actualité dramatique oblige, la comparaison avec Maradona s'impose dans les esprits, du moins de ceux qui aiment croire que le foot peut tutoyer les cieux autant qu'éblouir les yeux. Mais revenons à ce film. Le ballon rond eut son roi, noir, brésilien, génial. Un homme qui retourna un peu la mappemonde en mettant le Sud au-dessus, à l'instar de Bruce Lee ou plus tard Bob Marley. Et cette icône est toujours vivante, qui tambourine au début et à la fin sur un de ces petits marchepieds où il récolta quelques sous en cirant des chaussures. Facile, mais efficace comme procédé.

En trois actes


Pour Netflix, il était évidemment impossible de passer à coté. Après le succès de The Last Dance consacré à Michael Jordan, il fallait que l'odyssée du sport le plus populaire dans le monde soit aussi marquée par le sceau du N rouge. Le savoir-faire s'avère indéniable. La recherche d'images, de films et le travail iconographique sont fascinants. Au générique, quasiment personne ne manque à l'appel. La narration construite essentiellement autour de ses Coupe du monde, ce qui peut le plus parler à l'international, se tient dans un remarquable maelstrom de mise en scène en trois actes dignes d'une tragédie grecque. La naissance en 1958, la chute en 1962, l'apothéose rédemptrice en 1970. Pour conclure Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer