Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Que faire le temps d'un week-end à Lyon ?
Partenaire24/08/2016 à 16:00
Temps de lecture: 4 min

Du haut de la colline de Fourvière, où fut fondée la ville, on peut admirer la plus belle vue sur Lyon.

Du haut de la colline de Fourvière, où fut fondée la ville, on peut admirer la plus belle vue sur Lyon.

Si Paris incarne la France à l'étranger, Lyon est réputée dans le monde entier pour sa gastronomie. Les bouchons lyonnais en sont le symbole. On y mange principalement de la cochonaille, accompagnée de Beaujolais ou de Côtes-du-Rhône. D'ailleurs, comme Dijon, elle accueillera une Cité de la gastronomie dans l'enceinte de l'Hôtel Dieu, à partir de 2017. Mais la capitale des Gaules est également connue pour sa Fête des Lumières, qui se déroule tous les ans en décembre. Entre ses musées, ses restaurants, et ses rues propices à la balade, Lyon apparaît comme un destination idéale pour s'évader le temps d'un week-end. Suivez le guide.

Perdez-vous dans les dédales des traboules

Le samedi matin, nous vous suggérons de prendre la ficelle (le nom lyonnais du funiculaire) pour monter sur la colline de Fourvière. Préférez la ligne F1, et descendez à l'arrêt "Minimes-Théâtres Romains" pour découvrir le site Gallo-Romain, son Odéon et ses théâtres antiques. Traversez-le et dirigez-vous en direction de la basilique Notre-Dame de Fourvière. D'architecture néo-byzantine, elle impressionne par ses dimensions majestueuses et son style atypique. Après avoir découvert l'intérieur de la basilique, qui vaut le détour, arrêtez-vous quelques minutes pour admirer l'un des plus beaux points de vue sur la ville. Avec un peu de chance, si la météo est clémente, vous pourrez même apercevoir le sommet du mont Blanc. Descendez ensuite la colline en passant par le Parc des Hauteurs qui abrite le Jardin du Rosaire. Vous pourrez notamment y admirer des collections botaniques de roses anciennes et d'hortensias avant de regagner le vieux Lyon pour y manger dans un bouchon.


Après le déjeuner, rendez-vous sur la place Saint-Jean, coeur historique du vieux Lyon, où vous pourrez admirer la cathédrale Sain-Jean-Baptiste. Construite entre 1180 et 1480, cet édifice de style roman et gothique est classé monument historique. Ne manquez surtout pas son horloge astronomique qui daterait du 14e siècle. Elle s'active tous les jours à midi, 14h, 15h et 16h. Vous pourrez alors contempler ses automates en mouvement. Une fois cette visite terminée, perdez-vous dans les ruelles et les traboules du vieux Lyon. Les traboules sont des sortes de passages secrets traversant des cours intérieures d'immeubles afin de relier deux rues. On en trouve des centaines dans la ville, comme celle de la tour rose (16 rue du Boeuf). Une fois que vous aurez arpenté le quartier en long, en large et en travers, traversez le pont de la Feuillée pour gagner la place des Terreaux, considérée comme la plus belle place de Lyon. On y trouve l'hôtel de ville, la fontaine de Bartholdi (le célèbre sculpteur à qui l'on doit notamment la Statue de la Liberté à New York), et le musée des Beaux Arts par lequel se poursuit notre visite. Outre sa riche collection d'oeuvres d'art, l'une des plus importantes d'Europe, il renferme un superbe jardin à l'intérieur de l'ancien cloître de l'abbaye bénédictine qui sert d'écrin au musée.


À la découverte des murs peints de la ville

Le dimanche, nous vous suggérons de louer un vélo pour arpenter le parc de la Tête d'Or, un gigantesque écrin de verdure de 105 hectares situé en plein centre de Lyon. Ne ratez pas les roseraies, le jardin botanique et ses serres tropicales, ainsi que le zoo gratuit qui permet d'admirer des primates, des girafes, des fauves. . . Une fois la visite du parc terminée, vous pourrez vous rendre sur les berges du Rhône, aux abords des ponts Lafayette et Wilson, pour déjeuner à bord d'un bateau restaurant.


Après votre café, rendez-vous dans le quartier de la Croix-Rousse, propice à la flânerie, pour vous promener. Au gré de vos pérégrinations, vous pourrez admirer l'Opéra National de Lyon, l'amphithéâtre des Trois Gaules collé au jardin des plantes, le jardin de la Grande Côte offrant une belle vue sur la ville. . . Rendez-vous ensuite sur le quai Saint-Vincent afin de découvrir les murs peints typiques de la ville. On y trouve la Fresque des Lyonnais, une oeuvre monumentale de 800 mètres carrés regroupant les plus grandes figures de l'histoire de Lyon. On y reconnaît des personnages allant de l'Empereur romain Claude à l'écrivain Antoine de Saint-Exupéry, en passant par les frères Lumière ou le chef cuisinier Paul Bocuse. Non loin, dans la rue Pareille, se trouve un autre mur consacré au peintre Tony Tollet, élève d'Ingres. Ensuite, longez la Saône vers le quai des Pêcheries, connu pour ses bouquinistes et le mur peint des écrivains, situé à l'angle de la rue Platière. Sur cette façade, on retrouve 300 écrivains lyonnais et des extraits de leurs textes les plus célèbres.


Pour bien finir ce séjour, vous pourrez vous arrêter prendre un verre dans l'un des nombreux bars situés sur les quais. Et s'il vous reste un peu de temps, et que vous êtes passionné d'architecture moderne, n'hésitez pas à aller faire un tour dans le quartier Confluence. Vous ne le regretterez pas. Vous pourrez en profiter pour visiter le musée des Confluences, reconnaissable à ses lignes audacieuses.


Si vous avez prévu de vous rendre prochainement en Aquitaine, n'hésitez pas à jeter un oeil à nos bon plans pour un week-end à Bordeaux. .

Les Risques en Bourse

Fermer