Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Que devient Lance Armstrong ?
Partenaire04/10/2014 à 17:00
Temps de lecture: 2 min

Lance Amstrong est une légende déchue du cyclisme. Il laisse derrière lui un parfum de scandale.

Lance Amstrong est une légende déchue du cyclisme. Il laisse derrière lui un parfum de scandale.

Plus qu'un nom, c'est un véritable symbole dans le milieu du cyclisme. Lance Armstrong n'est pas un coureur comme les autres. Réputé pour ses inénarrables sprints, son nom est également synonyme de scandales sur le Tour de France et son image est associée tant à des records qu'à des tricheries monumentales. Personnage très apprécié du public, le cycliste américain, aujourd'hui âgé de 43 ans, est tout autant décrié dans le milieu sportif. Très controversé, il a su regagner peu à peu les faveurs d'un public déçu. Mais aujourd'hui, que devient cette figure de proue du cyclisme professionnel ?

Souffler le chaud et le froid

En 1999, c'est un Lance Armstrong remonté à bloc qui prend le chemin du Tour de France. Et pour cause. . . Les deux années qui viennent de s'écouler auraient pu lui coûter la vie. Atteint d'un cancer aux testicules qui s'est ensuite propagé vers certains de ces organes vitaux, Lance Armstrong est un miraculé. Âgé alors de 25 ans, son sourire ultrabright et son irrépressible envie de gagner lui valent le surnom de "Boss". Durant les sept années qui vont suivre sa remise en selle, le champion va remporter sept fois le maillot jaune tant convoité. Rien ne semble résister au champion, mais des rumeurs de dopage planent au-dessus de lui. L'homme nie en bloc, encore et encore. . . Et ce n'est qu'en janvier 2013, face à Oprah Winfrey, l'une des personnes les plus influentes du monde, que le coureur cycliste confie avoir eu recours à des produits dopants. Pour sa défense, il affirme que cette pratique "était clairement professionnelle et intelligente". Des aveux qui vont lui coûter sa carrière, ses récompenses, et le désamour du public. Mais Armstrong est un dur à cuire, et ne se laisse pas abattre. Il se consacre en parallèle à l'association qu'il a créée lorsqu'il était malade, la Livestrong Foundation qu'il a quitté il y a seulement deux ans. En arborant un tee-shirt noir estampillé du numéro 28, le chiffre, en millions, de malades atteints du cancer dans le monde, ou encore en participant à de nombreux triathlons, il a amassé plus d'un million de dollars pour son association. Une façon peut-être aussi de se racheter une image auprès du public et des médias ? Après ses contrôles positifs aux produits dopants et ses aveux, il semblerait bien. Alors, Armstrong est-il rangé des voitures ? Pas vraiment. Il serait plutôt prêt à faire un retour sur le devant de la scène en jouant les provocateurs, se servant des réseaux sociaux pour faire passer quelques messages. . . Le 9 septembre dernier, il a conseillé, via son compte Twitter, la lecture d'un article intitulé "Anti-dopage : le remède est-il pire que la maladie du dopage ?" Il semblerait que celui qui expliquait récemment dans une interview la façon dont il reprenait le chemin d'une vie calme, ait une nouvelle fois joué la carte de la provocation. Actuellement en pleine bataille avec son ancienne équipe US Postal qui souhaite que Lance Armstrong lui rende une partie des gains qu'il a obtenu, cet article semble tomber à point nommé. En effet, le coureur cycliste peut se "victimiser" une nouvelle fois. Il semblerait qu'il ne soit toujours pas à l'abri des controverses. . .

Les Risques en Bourse

Fermer