Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Portugal-France : Hugo Lloris à la rue
information fournie par So Foot24/06/2021 à 06:00
Temps de lecture: 2 min

Portugal-France : Hugo Lloris à la rue

Portugal-France : Hugo Lloris à la rue

En plus d'avoir confirmé qu'il était catastrophique dans l'exercice des penaltys, ce mercredi soir, en encaissant deux pions de Cristiano Ronaldo aux onze mètres, Hugo Lloris est passé tout près de voir rouge après avoir envoyé une manchette dans la face de Danilo Pereira en première période. Pas de quoi remettre en question le statut du capitaine des Bleus, mais le portier de 34 ans aurait pu se passer d'afficher une telle fébrilité avant la suite du tournoi.

Cuauthémoc Blanco. Xabi Alonso. Lucas Moura. Andriy Yarmolenko. Eden Hazard. Bogdan Stancu. Robbie Brady. Mihail Aleksandrov. Aurélien Joachim. David Silva. Harry Kane. Juan Fernando Quintero. Mile Jedinak. Toni Kroos. Memphis Depay. Sokol Cikalleshi. Ces seize joueurs de nationalités et d'horizons différents ont au moins un point commun avec Cristiano Ronaldo : ils ont marqué un penalty à Hugo Lloris quand ce dernier portait la tunique tricolore. Mais puisque le Portugais aime toujours se démarquer des autres, il a fait en sorte de battre deux fois le capitaine des Bleus aux onze mètres, ce mardi soir, lors du match nul entre la France et le Portugal (2-2). Au fond, qui pensait au moment de voir CR7 prendre sa course d'élan qu'il pouvait en être autrement ? Le rapport de force était trop déséquilibré, le quintuple Ballon d'or étant un spécialiste dans l'exercice, contrairement à Lloris, pris à contrepied à la 31e comme à la 60e minute par le meilleur buteur actuel de cet Euro.

Le cauchemar des onze mètres


Des plongeons trop tôt, un combat psychologique souvent perdu d'avance, et surtout un ratio terrible de 87 penaltys encaissés sur 102 depuis le début de la carrière de l'ancien portier niçois (avec neuf arrêts seulement sur les quinze non transformés). Une comparaison ? Mike Maignan, numéro trois dans la hiérarchie des gardiens en équipe de France et réputé comme expert dans le domaine en Ligue 1, a seulement été battu 23 fois sur 33. Mais revenons-en à Lloris, dont les très nombreuses qualités ne peuvent pas totalement masquer une vraie lacune quand il s'agit de se retrouver seul face à son adversaire dans l'exercice du penalty. Si le champion du monde avait montré quelques progrès lors de la saison 2018-2019 en écœurant successivement Pierre-Emerick Aubameyang, Jamie Vardy, et Sergio Agüero dans un quart de finale de Ligue des champions épique contre Manchester City, il n'aura pas confirmé, à Tottenham comme chez les Lire la suite de l'article sur SoFoot.com