Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Portrait : sur les traces d'Erling Braut Haaland
So Foot09/03/2021 à 14:00
Temps de lecture: 2 min

Portrait : sur les traces d'Erling Braut Haaland

Portrait : sur les traces d'Erling Braut Haaland

En l'espace de quelques mois, le phénomène Erling Braut Haaland s'est imposé comme un buteur de premier plan, à qui tout le monde prédit un avenir qui scintille et une grande rivalité à vivre avec Kylian Mbappé quand Messi et Cristiano Ronaldo auront décidé de passer la main. Après avoir vendu du rêve à Salzbourg, en championnat comme en Ligue des champions, le géant norvégien poursuit son évolution avec encore plus d'efficacité à Dortmund depuis plus d'un an. Mais d'où vient ce cyborg et jusqu'où ira-t-il ?

On joue la 56e minute à la SGL Arena, au cœur de la Bavière en Allemagne. En ce samedi 18 janvier, date de reprise pour la Bundesliga en 2020, Dortmund est mené 3-1 sur le terrain d'Augsbourg. Le moment est venu, et Lucien Favre, l'entraîneur des visiteurs, n'a pas vraiment le choix. Erling Haaland, maillot jaune et noir orné du numéro 17 dans le dos, sort du banc et frappe dans les mains de ?ukasz Piszczek avant d'aller se positionner à la pointe de l'attaque des Borussen. Le jeune attaquant norvégien de 19 ans ne le sait pas encore, mais il s'apprête à vivre 22 minutes de folie. Et à ouvrir, surtout, les portes de l'enfer à Tomáš Koubek, l'ancien gardien du Stade rennais, et ses coéquipiers. Durant ce court laps de temps, Haaland va tirer à trois reprises. Du gauche et dans la surface, à chaque fois. Pour la même finalité, avec le même constat de fatalité pour Koubek. Vous l'aurez compris : pour sa première avec Dortmund, couronnée d'un succès 5-3, Erling Haaland a inscrit un triplé. En 22 minutes. Un peu plus d'un an après son arrivée en Bundesliga, Haaland tourne pour ainsi dire à une moyenne d'un but par match toutes compétitions confondues. À savoir, très exactement, 45 pions en 46 apparitions. Fou, mais le pire, c'est que ça n'a surpris personne.

"C'est de loin le meilleur attaquant que j'ai affronté jusque-là. C'est un très bon joueur, qui se sent comme chez lui lorsqu'il est dans la surface de réparation."José Garcia Martin

Chasseur de buts


Depuis son éclosion, le Viking est sur une autre planète. Dans une autre galaxie. Il faut remonter au 30 mai 2019 pour assister au point de départ de cette folle ascension : dans un match pour du beurre à la Coupe du monde U20, la Norvège colle une raclée au Honduras (12-0), et un attaquant de 18 ans se permet Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer