Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Pol Lirola, la Botte secrète de l'OM
information fournie par So Foot24/09/2021 à 06:00
Temps de lecture: 2 min

Pol Lirola, la Botte secrète de l'OM

Pol Lirola, la Botte secrète de l'OM

Débarqué en prêt à l'Olympique de Marseille l'an dernier, Pol Lirola s'est doucement, mais sûrement installé comme un élément essentiel du groupe phocéen. Au point d'être définitivement transféré cet été. Mais avant d'enflammer le Vélodrome, c'est bien en Italie que le Catalan s'est fait les crocs. Portrait d'un latéral al dente.

Cette histoire ne dit pas si un jeune Espagnol a appris à prendre son caffè plutôt ristretto que con leche. Elle ne dit non plus si le catenaccio a remplacé dans ses paramètres le tiki-taka. Parce que cette histoire va au-delà des stéréotypes. Ce sont les armoiries espagnoles qui ornent la couverture du passeport de Pol Lirola, mais c'est bien l'Italie, où il a atterri à 17 ans, qui lui a permis d'écrire les plus belles pages de son histoire de footballeur pro. Et s'il fréquente encore sa Catalogne natale pour rendre visite à sa famille ou participer à quelques fêtes (clandestines), c'est de l'autre côté des Alpes que l'Olympique de Marseille a dû aller le débusquer à deux reprises. La première, pour un prêt en janvier 2021 ; la seconde en toute fin de mercato pour lui mettre définitivement le grappin dessus. Au plus grand bonheur des supporters phocéens, mais aussi de son coach, Jorge Sampaoli. "C'est un garçon qui peut jouer comme latéral, ailier en phase offensive et se réaxer lorsque c'est nécessaire. Sa formation a fait de lui un joueur polyvalent", se réjouit aujourd'hui le technicien argentin, qui met à juste titre l'accent sur la formation, car c'est en partageant son temps entre deux des rives de la Méditerranée qu'il est devenu le joueur qui anime désormais avec tant d'énergie le couloir marseillais.


L'Espanyol et le Catalan


Pol Mikel Lirola Kosok voit le jour le 13 août 1997 dans la modeste bourgade ouvrière de Mollet del Vallès. Fils d'un éducateur spécialisé et d'une mère officiant dans un atelier de fabrication de thermomètres, le talent de l'adolescent fait monter la température, climatise déjà ses adversaires, mais ne lui permet pas de s'en sortir. En Catalogne, les structures de renom ne manquent effectivement pas, mais ni la Cornellà, ni le Damm ne lui offrent sa chance. À 13 Lire la suite de l'article sur SoFoot.com