Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Peut-on porter le short au bureau ?
Partenaire01/07/2015 à 14:30
Temps de lecture: 4 min

Porter un short au travail, une idée ridicule ? Pas tant que cela, si vous savez ce que vous avez le droit de faire et ne pas faire.

Porter un short au travail, une idée ridicule ? Pas tant que cela, si vous savez ce que vous avez le droit de faire et ne pas faire.

En mode, certaines questions peuvent paraître superflues comme le fait de porter des sneakers avec un costume, ou une tenue de sport adéquate en cas de fortes chaleurs, mais le port du short au travail relève d'une vraie question de praticité. Avec les chaleurs torrides de l'été, beaucoup souhaitent se rendre au bureau avec des matières qui gardent au frais et des vêtements courts, mais peu osent passer le cap. Décryptage.

Ce que dit l'anthropologie

L'étude des êtres humains est formelle, l'homme occidental cherche depuis longtemps à rentrer dans le moule qu'on lui propose afin de s'intégrer au mieux dans un groupe social, et cela se vérifie dans le monde du travail. Par tradition, la société occidentale (et particulièrement européenne) distingue ses classes sociales à partir des vêtements que les citoyens portent.

Au travail, le costume noir ou gris est hérité des 19e et 20e siècles, de même que le fait de porter une cravate. Grâce à ces tenues sobres et stéréotypées, la société a pu imposer une image de l'homme comme étant neutre, professionnel et exempt de toute envie de séduction sur son lieu de travail. Pourtant, les pratiques vestimentaire au boulot évoluent dans les années 1980 avec l'arrivée de la révolution numérique : dès lors, des professions plus libertaires côté habillement sont créées, mais toujours en marge de la société qui ne les intègre pas encore dans son carcan.

Ce que dit le droit du travail

La législation française est un peu vague à ce sujet. Selon le code du travail, nul ne peut apporter aux droits des personnes et aux libertés individuelles et collectives des restrictions qui ne seraient pas justifiées par la nature de la tâche à accomplir ni proportionnées au but recherché.

En d'autres termes, le short au travail est possible en théorie, mais ce droit n'est pas fondamental : votre employeur peut très bien inscrire dans le règlement intérieur de sa société un dress-code. Si celui-ci est enfreint, le licenciement est parfaitement possible.

Globalement, un vêtement ne peut être interdit sur le lieu de travail que s'il affecte la qualité de l'environnement de l'entreprise. Le vêtement doit répondre à trois exigences : l'hygiène, la sécurité et l'image de votre employeur. Ainsi, le bermuda est d'emblée proscrit dans une salle d'opération, sur un chantier ou dans un tribunal.

D'autres branches sont plus laxistes à ce sujet, notamment les domaines de l'informatique et de la presse. Là encore, la restriction s'applique aux personnes en contact avec des clients. Ce n'est pas parce que Mark Zuckerberg, adepte du normcore, se rend en réunion avec un sweat de sport que vous pouvez en faire de même.

Ce que l'on peut en conclure

A toute situation peu claire, sa solution. Le meilleur moyen de savoir si vous pouvez porter le short au travail est de demander à vos supérieurs.

Si vous devez entrer en contact avec des clients ou des personnes hautes placées dans votre entreprise lors de la journée, vous pouvez tout de suite abandonner l'idée. Vous n'avez plus qu'à repasser votre chemise et porter votre plus beau costume. Pourquoi ? Car rencontrer des partenaires potentiels en bermuda réduira votre crédibilité à zéro et affectera vos résultats. Il en va de même pour les professions hospitalières, médicales, du bâtiment. Souvenez-vous : sécurité, hygiène et image de l'entreprise.

Le short au bureau : quelques règles de bon goût à suivre

Après le feu vert de votre employeur, il reste une seule étape avant de mettre votre short au travail : savoir le porter. Alors que le pantalon est une valeur sûre, la version courte peut vite vous faire tomber dans le ridicule. Très tendance, il faut néanmoins savoir doser son effort. Vous êtes dans un espace professionnel tout de même !

Choisissez une coupe adaptée à l'exercice de vos fonctions. Au bureau, on ne porte pas un short de jogging, de sport, en jean ou un baggy. Ces types de bermudas sont certes confortables, mais ils ne sont pas du tout élégants ! On privilégie donc une matière qui s'apparente à celle de votre pantalon de costume, ou un chino, plus décontracté mais qui ne sent pas la flemmardise à trois kilomètres.

De même, préférez une longueur genou, ni trop longue ni trop courte. En 2015, plus personne ne porte le pantacourt de touriste ou le minishort années 1980, donc on évite. Côté couleur, le plus simple est de rester dans des ton sombres (marine, noir, marron) ou neutres (beige), plus distinguées que les couleurs flashys. Le vêtement est original (dans le contexte) à lui seul, pas besoin d'en rajouter.

Au pied, choisissez des chaussures basses en cuir ou en daim que vous porterez avec des socquettes. Les chaussettes remontées jusqu'à mi-mollet sont à prescrire ! En haut, on reste sobre en portant une chemise unie et, pourquoi pas, une veste croisée assortie à la couleur du pantalon. Tout est une question d'accord des couleurs quand il s'agit d'être distingué.

Dernier conseil, faites attention à être embauché avant d'oser le short au bureau : cantonnez-vous à une tenue classique pour réussir votre entretien d'embauche. . .

Et vous, portez-vous le short au bureau ?

Les Risques en Bourse

Fermer