Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Petit à petit, Rodri fait son nid
So Foot04/05/2021 à 06:00
Temps de lecture: 1 min

Petit à petit, Rodri fait son nid

Petit à petit, Rodri fait son nid

Dans l'anonymat presque général, Rodri s'est imposé comme une pièce maîtresse du Manchester City de Pep Guardiola. Non pas que les 70 millions d'euros qu'il a coûtés soient passés à l'as, mais le futur champion d'Angleterre regorge de talents qui attirent mécaniquement la lumière. L'homme aux 19 capes avec la Roja leur laisse volontiers. Sans faire de bruit, mais en tirant toutes les ficelles.

Manchester CityParis S-G
le 04/05/2021 à 21:00
Ligue des champions
Diffusion sur

Le radar a tendance à passer au-dessus, sans s'arrêter sur lui. Difficile de le manquer pourtant du haut de ses 191 centimètres, d'autant plus dans une équipe de formats de poche. Les buts sont rares, seulement deux cette saison. La faute à son poste, certainement, qui le cantonne à un travail de l'ombre. Mais il faut de tout pour faire un monde, et il faut de tout pour faire une équipe. Et dans son rôle, Rodri excelle. Manchester City n'a pas hésité à lâcher 70 millions d'euros pour l'arracher à l'Atlético en 2019, après seulement une saison à Madrid. Pour la simple et bonne raison que Pep Guardiola a vu en lui le joueur capable d'occuper le rôle qui était celui de Sergio Busquets dans son légendaire Barça. Le champion du monde 2010 fait évidemment partie de ses sources d'inspiration, comme Bruno Soriano, qu'il a côtoyé à Villarreal. Autant d'exemples qui bossent en coulisses Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer