Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pebble Beach 2016 : une Jaguar Type D bat un record de vente
Partenaire23/08/2016 à 07:30
Temps de lecture: 1 min

Reconnaissable à sa dérive arrière en forme d'aileron de requin, la Jaguar Type D fait partie des légendes des 24 Heures du Mans. Cet exemplaire, qui a remporté la plus grande course d'endurance en 1956, est devenu ce week-end la voiture anglaise la plus chère jamais vendue aux enchères.

Reconnaissable à sa dérive arrière en forme d'aileron de requin, la Jaguar Type D fait partie des légendes des 24 Heures du Mans. Cet exemplaire, qui a remporté la plus grande course d'endurance en 1956, est devenu ce week-end la voiture anglaise la plus chère jamais vendue aux enchères.

Tous les ans, le concours d'élégance de Pebble Beach rassemble une foule de passionnés d'automobile sur le parcours de l'un des plus beaux golf de la planète. En marge de l'événement, RM Sotheby's organise une vente aux enchères incontournable. Cette édition 2016 restera dans l'histoire car elle a vu tomber deux records de premier ordre, dont celui de la plus grosse somme déboursée pour une voiture américaine. Il s'agit de la toute première Cobra construite par Carroll Shelby, adjugée pour 13, 75 millions de dollars (12, 15 millions d'euros). Mais le clou de cette vente était une Jaguar Type D victorieuse des 24 Heures du Mans en 1956. Elle s'est envolée pour 21, 78 millions de dollars, soit 19, 23 millions d'euros, devenant l'automobile anglaise la plus chère de l'histoire des enchères.

La Jaguar Type D détrône l'Aston Martin DB4 Zagato

Elle n'a peut-être pas l'aura, ni le potentiel de séduction de la Type E, mais la Jaguar Type D peut s'enorgueillir de détenir le titre d'automobile anglaise la plus chère jamais vendue aux enchères. Ce week-end, elle fut la grande attraction de la vente organisée par RM Sotheby's à Pebble Beach. Il faut dire qu'il ne s'agit pas de n'importe quelle voiture. En effet, ce modèle (châssis XKD 5011 badgé numéro 4) a remporté l'édition 1956 des 24 Heures du Mans. À l'époque, c'est le duo composé de Ninian Sanderson et Ron Flockhart (Écurie Écosse) qui avait mené la Type D à la victoire.

Soixante ans après son triomphe dans la Sarthe, la Jaguar Type D n'a rien perdu de sa superbe. Et les connaisseurs ont su reconnaître la valeur de cette sportive de légende. Avec un prix de vente qui s'élève à 21, 78 millions de dollars (19, 23 millions d'euros), elle est désormais la voiture anglaise la plus chère de l'histoire des enchères. Elle dépasse l'Aston Martin DB4 Zagato, adjugée l'an dernier pour 14, 3 millions de dollars.

Si ces sommes vous paraissent hallucinantes, sachez qu'elles restent loin de celle déboursée en 2013 pour une Ferrari 250 GTO. À l'époque, la sportive mythique de la marque au cheval cabré avait coûté 52 millions de dollars à son acquéreur. . .

Les Risques en Bourse

Fermer