Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pascal Cygan : "Coup de bol pour nous les Lillois, le PSG pense déjà au Bayern"
So Foot03/04/2021 à 06:00
Temps de lecture: 2 min

Pascal Cygan : "Coup de bol pour nous les Lillois, le PSG pense déjà au Bayern"

Pascal Cygan : "Coup de bol pour nous les Lillois, le PSG pense déjà au Bayern"

Avant de faire partie des Invincibles d'Arsenal, Pascal Cygan a fait le bonheur du LOSC. Et il peut se targuer avec ses coéquipiers de 1996 d'être l'un des derniers Lillois à être revenus du Parc des Princes avec une victoire face au PSG. Vingt-cinq ans plus tard, le défenseur au crâne glabre revient sur cette rencontre et sur la saison actuelle du LOSC. À l'époque, déjà, le PSG était focalisé sur un match de Coupe d'Europe.

Est-ce que vous savez que Lille n'a plus jamais gagné au Parc des Princes depuis le 27 avril 1996 et cette victoire 1 à 0 à laquelle vous avez participé ?
Oui, je le sais, car tous les ans, on nous rappelle cet évènement avant un Paris-Lille. Mais c'est vrai que j'aurais bien aimé que ce soit oublié, car ça aurait voulu dire que Lille avait de nouveau gagné au Parc des Princes. Et ce qui est paradoxal, c'est qu'on avait sur le papier la moins bonne équipe du LOSC des vingt dernières années.

À l'époque, le LOSC luttait pour le maintien, le PSG pour le titre et c'est finalement ce match qui vous a permis de vous sauver.
Clairement. Il nous a déjà permis de prendre 3 points, ce qui était assez rare cette saison-là. Et puis psychologiquement, ça nous a débloqués. Car en plus d'avoir beaucoup de mal dans le jeu, les têtes commençaient vraiment à être atteintes. Pour revenir au match, c'est toujours difficile d'aller chez la meilleure équipe française du moment dans la peau d'un relégable. On a joué avec 5 défenseurs et on aurait tous signé avant le match pour un match nul.

"On sent bien quand l'attaquant ne met pas le pied sur un contact... Mais même à 50%, ces mecs-là sont dangereux."

Pour un jeune joueur comme vous qui découvrait la D1 cette saison-là, c'était comment d'être au marquage de joueurs comme Djorkaeff ou Rai ?
C'était compliqué, car toutes les lumières étaient au rouge : vous débutez, en face il n'y a que des gros noms du football mondial qui sont des stars dans leur pays, vous jouez au Parc des Princes et vous êtes mal classé. Avant le match, je n'étais pas au mieux. Mais bon, ça reste du football et on connaît l'importance de la motivation et de l'envie.

En parlant de motivation, le fait que le PSG jouait quelques jours plus tard sa finale de Coupe d'Europe des vainqueurs de Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer