Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Oualid El Hajjam : "J'aurais pu m'épanouir dans la médecine"
information fournie par So Foot17/10/2021 à 06:00
Temps de lecture: 1 min

Oualid El Hajjam : "J'aurais pu m'épanouir dans la médecine"

Oualid El Hajjam : "J'aurais pu m'épanouir dans la médecine"

Champion de Ligue 2 au mois de mai, Troyes connaît un début de saison contrasté dans l'élite. 17e du classement, l'ESTAC affiche 6 points et une petite victoire au compteur après 9 journées. Si les bonnes intentions des hommes de Laurent Batlles tardent à se concrétiser sur le terrain, Oualid El Hajjam reste optimiste. Premier buteur aubois cette saison, face au PSG, le défenseur marocain parle de son passé de buteur en série, du jeu troyen et de son attrait pour la médecine. Haters de Docteur House s'abstenir.

Tu as fêté ton retour en Ligue 1 en boulet de canon avec ce but contre le PSG dès la première journée. Comment as-tu vécu ce moment ?
C'était incroyable. Mener contre Paris, alors que tout le monde pensait qu'on allait se manger une raclée, on ne pouvait pas espérer mieux. Surtout que j'avais été absent des terrains pendant plusieurs mois. C'était une très belle manière de revenir. Forcément, je me suis fait chambrer, déjà que je n'avais plus marqué depuis un an et demi... (Rires.) Ne jouer que 45 minutes pendant la prépa et marquer directement, c'était assez fou comme scénario.

Est-ce qu'on peut dire que tu as un vrai sens du but ? Récemment, tu expliquais que plus jeune, tu étais un attaquant "à la Inzaghi".
Ouais, je mettais pas mal de buts quand j'étais jeune ! J'étais un renard des surfaces, je courais un peu partout. Je jouais 9 ou 10 et je finissais souvent meilleur buteur dans les tournois. Il me reste encore un petit peu ce sens du but.

Vidéo

Ça ne te manque pas de maltraiter les défenseurs ?
Non, on a franchi la barrière. Les rôles se sont inversés, j'essaye de faire mal aux attaquants et de les embêter maintenant. (Rires.) Jeune, j'étais très offensif, ensuite j'ai basculé milieu Lire la suite de l'article sur SoFoot.com