Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

"On se baladait avec trois appareils photo, un ballon de foot et c'est tout"
information fournie par So Foot24/09/2021 à 07:00
Temps de lecture: 2 min

"On se baladait avec trois appareils photo, un ballon de foot et c'est tout"

"On se baladait avec trois appareils photo, un ballon de foot et c'est tout"

Tel un OVNI, le magazine MAGBALL a vu le jour cet été, pendant que l'Euro 2020 battait son plein. L'idée du premier numéro ? Faire la part belle au football amateur de la région Nouvelle-Aquitaine, mettre en avant onze footballeurs ayant foulé les pelouses de la région tout en ayant porté le maillot des Girondins de Bordeaux et de l'équipe de France, et donner la possibilité au lecteur de taper un foot à toute heure en transformant son magazine en ballon de football. Un concept génial chapoté par la société Toss Up Media et le collectif Kloudbox. Entretien avec Nabil Bellahsene, président de Toss Up Media et Edouard Allegret, graphiste, principaux artisans du concept.

D'où est venue l'idée de MAGBALL ?
Nabil : Un jour, j'étais à l'aéroport en Algérie et je ne savais pas quoi faire en attendant mon vol, alors j'ai transformé un journal en ballon comme n'importe qui a déjà pu le faire, avec une paire de chaussettes par exemple. Et là, je me suis dit que ce serait une bonne idée de faire un magazine, avec un contenu intéressant, que l'on pourrait transformer en ballon. On voulait se concentrer sur le foot amateur de Nouvelle-Aquitaine, notre région, et on est également parti sur un onze spécial "joueurs du terroir qui ont évolué aux Girondins de Bordeaux et en équipe de France". On a chapoté le concept nous-mêmes avec Edouard, Charles, mon associé chez Toss Up Media, et le collectif Kloudbox. Pendant le dernier confinement, on a vadrouillé dans la région pour prendre des photos en allant là où les joueurs avaient grandi. On se baladait avec trois appareils photo, un ballon de foot et c'est tout. Enfin, pour le lancement, on a fait une expo pendant l'Euro à Bordeaux. On a transformé une salle en vestiaire et recréé l'ambiance du foot amateur. On a installé des plots, des crampons sales, du gazon et même des vieilles chaussettes qui puent. On avait aussi monté une buvette pour que les gens puissent assister au match de l'Euro. C'était vraiment cool.



On a vraiment cette idée de cross-over entre le foot amateur, avec vos idées, et pro, avec les joueurs que vous avez choisis...
Lire la suite de l'article sur SoFoot.com