Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

On a retrouvé Yves, le Calaisien qui avait "perdu sa femme" au stade
So Foot13/05/2021 à 06:00
Temps de lecture: 1 min

On a retrouvé Yves, le Calaisien qui avait "perdu sa femme" au stade

On a retrouvé Yves, le Calaisien qui avait "perdu sa femme" au stade

Pendant que Calais entre dans la légende de la Coupe de France en battant Bordeaux en demi-finales de la Coupe de France 2000, Yves déguste son quart d'heure de gloire au bistro. Devant les caméras de France 3, il jure avoir perdu sa femme au stade et espère la retrouver. Deux décennies plus tard, le retraité compile deux millions de vues sur les réseaux. Retour, avec le principal intéressé d'un scénario à la Very Bad Trip, sur une épopée où il s'est aussi mis à nu sur un terrain et a envoyé sa Peugeot 309 à la casse après la finale. Mais une question demeure, a-t-il retrouvé sa femme ?

Sur le parking de Bollaert, Yves Levis est bouillant ce 12 avril 2000. Quelques minutes plus tôt, le Calais RUFC a provoqué une énième déflagration. Le champion de France bordelais est envoyé au tapis, le club de quatrième division file au Stade de France, en finale de la coupe. C'est l'ivresse collective et l'ivresse tout court. "Après le match, chaque bus avait un numéro sur le pare-brise, mais il y en avait 500 ce soir-là, rejoue 20 ans plus tard Yves, clope au bec après s'être servi un petit jaune bien frais. Avec la fête, j'étais dans un état avancé. Je vois des gens monter dans un bus, je grimpe dedans." La probabilité de s'être gouré est à son maximum. "Je me retrouve avec des supporters que je ne connais pas, mais c'est la folie, on s'embrasse, on chante, on vit notre plus belle vie. Et là quelqu'un me dit que je me suis trompé de bus." Ce qu'il ne sait pas, c'est qu'une dizaine d'heures plus tard, il se retrouvera devant les caméras de France 3 à raconter qu'il a perdu sa femme après "une nuit d'enfer" et que deux décennies plus tard, il entrera au Panthéon des légendes du supportérisme avec deux millions de vues sur les réseaux sociaux.

Il y aura probablement beaucoup d'absents aujourd'hui au travail, à l'instar de ce supporter de Calais ? #championdumonde2018 pic.twitter.com/G1Lo7ADft5

-- Ina.fr (@Inafr_officiel) July 16, 2018
Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer