Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

OM-OL : chacun sa route, chacun son chemin
So Foot28/02/2021 à 06:00
Temps de lecture: 2 min

OM-OL : chacun sa route, chacun son chemin

OM-OL : chacun sa route, chacun son chemin

Dans un contexte qui aurait pu dépassionner le choc, Marseille et Lyon se retrouvent pour une rencontre attendue par les deux camps pour des raisons différentes. 48 heures après avoir chamboulé son organigramme, l'OM espère lancer sa nouvelle ère par un succès de prestige avant l'arrivée de Jorge Sampaoli. Dans une ambiance plus sereine, l'OL veut confirmer sa supériorité sur le terrain pour continuer de rêver d'un titre de champion. Deux salles, deux ambiances pour une affiche qui pourrait valoir le coup d'œil.

Dans un championnat qui a besoin de petites histoires pour écrire la grande, les confrontations entre Marseille et Lyon sont toujours des évènements. La fameuse rivalité entre l'OM et l'OL, exacerbée ces dix dernières années par les dirigeants des deux clubs et symbolisée par un surnom, l'Olympico, à mi-chemin entre l'humour et le marketing, est même venue concurrencer le ronronnant Classique. "Sans public, ça change un peu, concédait Houssem Aouar devant la presse ce vendredi. Ça reste un très grand match, un des plus grands de notre championnat, avec beaucoup d'adversité. Personnellement, c'est une rencontre que j'aime jouer, ce sont deux des plus grands clubs français, et on est assez impatients de disputer ce match." Le contexte sanitaire, le huis clos et le fossé entre les deux équipes cette saison auraient pu dépassionner le choc des Olympiques, mais ce ne sera pas le cas. Chacun, dans son coin, a fait en sorte de rappeler qu'un Marseille-Lyon devait forcément être bouillant, l'OM chamboulant son organigramme à 48 heures du match et l'OL se retrouvant dans une quête aussi inattendue qu'excitante en tête du classement. Vivement dimanche soir !

Un monde d'écart

Dix-sept points et un monde sépareront donc les deux clubs, au coup d'envoi. En pleine tempête institutionnelle depuis de nombreuses semaines, l'OM a "ouvert un nouveau chapitre de sa grande histoire" ce vendredi en remplaçant l'honni Jacques-Henri Eyraud par Pablo Longoria à la présidence du club. En attendant le début de l'ère Jorge Sampaoli, qui devrait véritablement commencer la semaine prochaine, Marseille a rappelé en l'espace de quelques mois que le club phocéen n'était pas un grand adepte de la tranquillité ni de la stabilité. Un bazar désorganisé au cœur d'une saison déjà ratée, qui contraste avec le modèle pragmatique et ordonné des Gones.



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer