Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Newcastle, Sultans of Swing, Dire Straits : c'était écrit !
information fournie par So Foot17/10/2021 à 12:00
Temps de lecture: 2 min

Newcastle, Sultans of Swing, Dire Straits : c'était écrit !

Newcastle, Sultans of Swing, Dire Straits : c'était écrit !

Le 7 octobre dernier, le club de Newcastle United FC était racheté par un Fonds souverain d'Arabie saoudite (PIF). Un soudain retournement de fortune en partie annoncé par l'ex-Dire Straits et grand supporter des Magpies, Mark Knopfler.

Ce dimanche après-midi à 17h30, Newcastle, le nouveau riche de la Premier League, accueille Tottenham, club londonien fortuné. Avant le match, le rituel Going Home sera joué au Saint James' Park. Un hymne composé en 1983 par Mark Knopfler, ex-leader de Dire Straits, habitant historique et supporter emblématique de la ville du Nord East England. Or, le répertoire de Dire Straits colle parfois de façon surprenante à l'histoire du Newcastle FC.

La pie qui chante


Dire Straits, formé en 1977, se traduit littéralement par "être dans la dèche", "complètement fauché". Sans être un club pauvre, Newcastle FC n'a pas non plus la puissance financière du Big Six bien connu de Premier League. C'est en 1980 que le groupe des frères Knopfler (Mark et David) décroche son premier super hit, Sultans of Swing, après cinq années de galères. Et des galères, il en est question dans ce morceau qui raconte un concert dans le South London des Sultans of Swing, groupe de losers qui s'accrochent encore à leurs rêves de gloire. Leur musique, du jazz New Orleans un peu ringard, renvoie à l'âge d'or des big bands du passé… Un peu comme Newcastle, grand club du tout début du 20e siècle (trois fois champion d'Angleterre) mais qui n'a plus rien gagné depuis la FA Cup 1955. On se rappelle qu'une lose tenace avait privé les Magpies du titre de champion en 1996 et en 1997 lorsqu'ils avaient fini deux fois seconds derrière Manchester United !



Les Sultans du Swing renvoient aux monarques arabes historiques et symboliquement au prince actuel Mohammed ben Salmane qui pilote le PIF (Public Investment Fund), Fonds souverain d'Arabie saoudite qui a racheté le Newcastle FC pour 352 millions d'euros. Et puis en 1985, Mark Knopfler, le magpie chantant avait décroché avec son Dire Straits un nouveau méga hit planétaire, Money for Nothing, co-chanté avec Sting. L'ex-leader de Police, longtemps galérien du rock lui aussi avant le succès mondial de son trio de Policemen peroxydé, est un natif de Newcastle et aussi grand supporter des Magpies. Il avait été présent à tous les matchs Lire la suite de l'article sur SoFoot.com