Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Myron Boadu et Calvin Stengs, potes d'Azur
information fournie par So Foot17/09/2021 à 14:00
Temps de lecture: 1 min

Myron Boadu et Calvin Stengs, potes d'Azur

Myron Boadu et Calvin Stengs, potes d'Azur

Formés à l'Alkmaar Zaanstreek (AZ), les deux attaquants néerlandais sont devenus coéquipiers, potes, puis meilleurs amis tout en ayant deux ans d'écart. Un hasard dû à des problèmes physiques desquels ils puisent un supplément d'âme décisif dans leur percée au très haut niveau. Passés respectivement à Nice et Monaco, Calvin Stengs (22 ans) et Myron Boadu (20 ans) se voient pour la première fois de leur vie comme deux rivaux.

NiceMonaco
19/09/2021 à 13h
Ligue 1

En ce samedi soir, la pelouse n'est plus vraiment verte. La faute à trois gamins maltraitant le ballon jusqu'à plus soif. Parmi eux, Myron Boadu, six ans, attend que son club, le FC Bijlmer, coupe l'électricité pour s'arrêter. La suite est la même chaque jour de match : retour au quartier de Strandvliet et dodo en contemplant l'Amsterdam ArenA, située à deux minutes à pied de l'appartement familial. Au même âge (mais deux ans plus tôt), le quotidien de Calvin Stengs était radicalement différent. Élevé seul par sa mère dans la bourgade de Nieuw-Vennep, lui était plutôt basketball, et occupait ses samedis soir en regardant Space Jam, après avoir passé la journée à poser comme modèle photo pour Calvin Klein. Nous sommes au tout début des années 2000 et une trentaine de bornes séparent les deux bonhommes. Au gré de leurs malheurs, cette distance va se réduire jusqu'à devenir invisible et former un lien aussi pur qu'indéfectible.

"J'ai dit à mes coéquipiers : ce gars n'est pas normal !"


"Ce n'était pas clair du tout que Calvin soit footballeur professionnel. En revanche, ça se voyait qu'il était bien meilleur que les autres. Il courait différemment, sa mobilité était bien supérieure. Lire la suite de l'article sur SoFoot.com