Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Morgan Sanson, de Marseille à Aston Villa : le voyage à l'étranger du bon élève
So Foot25/01/2021 à 06:00
Temps de lecture: 2 min

Morgan Sanson, de Marseille à Aston Villa : le voyage à l'étranger du bon élève

Morgan Sanson, de Marseille à Aston Villa : le voyage à l'étranger du bon élève

Du Pôle Espoirs de Châteauroux à la Premier League qu'il s'apprête à découvrir, Morgan Sanson continue de tracer sa courbe linéaire. Bientôt officiellement transféré de l'Olympique de Marseille à Aston Villa pour une grosse quinzaine de millions d'euros, le milieu de terrain se lance ainsi un nouveau défi tout en conservant son statut d'exemple à suivre chez les jeunes.

Personne ne pourra en témoigner de façon certaine, mais il est probable que Morgan Sanson ait vidé son casier de manière aussi propre que ceux qu'il a laissés par le passé. Réfléchi et discret, le milieu a sûrement tenu à soigner son départ. Sans grand bruit, mais avec tenue. Après quatre années passées à l'Olympique de Marseille, le futur nouveau joueur d'Aston Villa (qui a dépensé environ seize millions d'euros, six de plus que la somme déboursée par le club français en 2017) n'a pas fait d'adieu en grande pompe (il n'était pas dans le groupe lors de la défaite à Monaco) et quitte donc son pays natal pour l'Angleterre. Une première expérience à l'étranger, pour celui qui a commencé au Pôle Espoirs de Châteauroux en 1993 avant d'intégrer le centre de formation du Mans et de s'envoler à Montpellier. Rien de plus logique, en réalité.



Car le parcours du natif de Saint-Doulchard, à une heure de Châteauroux, suit une courbe bien plus linéaire et prévisible que celles du coronavirus : débuts à Bourges où il grandit, préformation au Pôle Espoirs situé à côté où il mûrit, quatre ans au Mans où il devient professionnel, quatre ans (ou presque) au MHSC où il perce, quatre ans à l'OM où il confirme. "Morgan Sanson, chez nous, c'est un peu l'exemple de la trajectoire "parfaite" dans le sens où son chemin s'est fait sans aucun accroc. À partir du moment où il a quitté le Pôle, il en a été de même, corrobore Jérôme Monot, le directeur technique régional de la Ligue Centre-Val de Loire. Ça aurait pu être difficile au départ, sur le plan scolaire par exemple. Mais finalement, il n'a jamais connu d'emmerdes." Hormis quelques blessures qui ont freiné son ascension pro, comme sa rupture des ligaments croisés du genou droit en avril 2015 suivie d'une rechute en janvier 2016.

Bosseur plutôt que crack


Le Pôle Espoirs, où il est venu faire une petite visite en 2018, Sanson y est toujours. Sur les photos d'équipes, accrochées dans les couloirs. En guise de mannequin en compagnie Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer