Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Montres : à quoi sert un tourbillon
information fournie par Partenaire01/07/2014 à 14:30
Temps de lecture: 2 min

Au cours de sa carrière, Vincent Calabrese a mis son savoir-faire d'exception au service de ses montres tourbillon, chez Blancpain comme à son compte.

Au cours de sa carrière, Vincent Calabrese a mis son savoir-faire d'exception au service de ses montres tourbillon, chez Blancpain comme à son compte.

Vous êtes tombé nez à nez avec le terme "tourbillon" sans en comprendre le sens ? Le moment est venu de remettre les pendules à l'heure. Mais avant de se lancer dans des explications plus poussées sur ce qu'est le tourbillon en horlogerie et son utilité, n'hésitez pas à jeter un oeil au lexique spécifique du domaine des garde-temps.

Le tourbillon fait partie des concepts horlogers nébuleux, ceux dont les néophytes ignorent tout. C'est la raison pour laquelle un peu de révision peut vous être utile. Il faut savoir qu'un garde-temps, lorsqu'il est en mouvement, est soumis à la conjugaison du magnétisme terrestre et de la gravité. Or ces phénomènes naturels altèrent sa ponctualité. De là vous imaginez aisément que votre montre, suivant constamment les gestes de votre poignet, est mise à rude épreuve. Ces contraintes naturelles posent problème depuis toujours, d'ailleurs l'atelier Vacheron Constantin s'est énormément investi dans la recherche pour créer des montres résistantes aux champs magnétiques.
A la longue, le mouvement du balancier comporte des erreurs. Il faut les rectifier de temps à autres, pour conserver une restitution exacte de l'heure. C'est là qu'intervient le tourbillon, inventé par Abraham-Louis Bréguet en 1801, qui est en fait l'élément permettant de ne plus avoir à "remonter" les pendules. L'enjeu principal consiste à maintenir l'équilibre du centre de gravité, soit en faisant intervenir des réservoirs de mercure, soit en composant la tige de deux métaux aux dilatations opposées.

L'heure tourne

Par définition, ce mécanisme particulier concerne exclusivement les montres mécaniques car elles sont tributaires à la gravité. Le tourbillon fonctionne alors comme une cage tournante, dans laquelle le balancier et l'échappement sont en rotation sur eux-mêmes. Si cela peut paraître abstrait de prime abord, c'est en réalité une réponse logique face aux erreurs engendrées par la position verticale des garde-temps, qui en modifie le centre de gravité. Il faut réaliser que cette position influe sur la qualité chronométrique car elle affecte le fonctionnement du spiral, lui-même déterminant la longueur de l'oscillation et définissant, de ce fait, le tempo de la montre. Le mécanisme vient compenser les différentes imprécisions des éléments qui composent l'intérieur de la montre ou de l'horloge.
Malgré un travail d'ingénierie sans relâche, il est encore impossible de supprimer totalement ces erreurs. En revanche l'atténuation que procure tourbillon permet d'obtenir un équilibre satisfaisant. En tout cas, vous avez tout intérêt à le prendre en compte lorsque vous souhaitez faire l'acquisition d'une montre mécanique, a fortiori haut de gamme. Les dispositifs utilisés en haute horlogerie sont d'ailleurs très performants, et d'autant plus complexes à comprendre. Vous trouverez les meilleurs chez les spécialistes historiques de la montre tourbillon que sont Bréguet, Audemars Piguet, Vacheron Constantin, Omega ou encore Zénith. D'autres, comme Blancpain, ne sont même offert les services de maîtres horlogers virtuoses tels que Vincent Calabrese, pour mettre au point des pièces époustouflantes.

En mélangeant les différents défauts liés à chacune des positions que prend la montre, on obtient donc une marche moyenne, et non pas une régularité absolue. Cette prouesse d'horlogerie requiert un travail d'une minutie extrême qui le réserve à une poignée de marques de luxe.