Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Milan, une vraie remise en gestion
information fournie par So Foot22/05/2022 à 06:00
Temps de lecture: 2 min

Milan, une vraie remise en gestion

Milan, une vraie remise en gestion

Plus que jamais en pole pour aller décrocher un Scudetto qui lui échappe depuis plus d'une décennie, la cuvée 2022 de l'AC Milan repose sur un savant mélange alliant des individualités à un collectif parfaitement géré par Stefano Pioli. Alors que Rafael Leão porte les Rossoneri depuis plusieurs semaines, d'autres avaient déjà endossé ce rôle de sauveur plus tôt dans la saison. Retour sur cette formule gagnante, qui pourrait bien conduire les Milanais vers le titre.

Après Cesare et Paolo, un troisième Maldini s'apprête à marquer l'histoire de l'AC Milan ce dimanche. À tout juste vingt ans, Daniel, bien parti pour aller décrocher le premier Scudetto du club depuis 2011, n'est plus qu'à 90 minutes d'ouvrir le compteur de son palmarès encore vierge. Récemment blessé et hors du groupe depuis, le rejeton Maldini ne foulera pas la pelouse de Sassuolo. Mais il pourra tranquillement observer, depuis les tribunes, son pote Rafael Leão emmener tout ce beau monde vers un titre qui lui tend désormais les bras.

La dernière œuvre de Rafael


" Il doit continuer à travailler avec beaucoup de conviction et d'ambition, car il peut devenir l'une des références du football européen. Parfois, il me fait penser à Thierry Henry lorsqu'il a commencé à jouer à gauche puis est passé au centre" , déclarait Stefano Pioli face aux médias à propos du Portugais, après un court succès obtenu face à la Sampdoria en février dont il fut l'unique buteur. Dans la foulée, ou presque, celui qui compte cinq sélections avec la Seleção rendait hommage à son coach dans une interview donnée à DAZN : " Malgré les difficulté, Andrea Pioli m'a fait jouer et m'a conservé comme titulaire. C'est grâce à lui que je suis devenu le joueur actuel, il m'a donné la bonne mentalité, car c'est quelqu'un qui m'a poussé à toujours croire en moi. " Surtout, plus que des paroles, le bonhomme laisse désormais place aux actes chaque week-end sur les pelouses de Serie A. Après un début de saison passé à alterner les fulgurances et les rencontres décevantes, Leão se montre tout bonnement irrésistible depuis la mi-avril. Sur les cinq dernières rencontres des siens dans ce qui s'apparente à un véritable money time , il empile les buts et les passes décisives (trois de chaque).



Plus que de simples statistiques, ses pions ont notamment permis aux Milanais d'ouvrir le score lors de leurs succès face au Genoa , à la… Lire la suite de l'article sur SoFoot.com