Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Microsoft : près de 40 ans d'innovation informatique
Partenaire21/10/2014 à 14:30
Temps de lecture: 4 min

Le nouveau directeur de Microsoft, Satya Nadella, a exprimé son désir de rendre la firme plus réactive pour faire face à la concurrence, et retrouver son leadership d'antan.

Le nouveau directeur de Microsoft, Satya Nadella, a exprimé son désir de rendre la firme plus réactive pour faire face à la concurrence, et retrouver son leadership d'antan.

De nos jours, lorsqu'il est question de technologies, Apple est la référence, quitte à éclipser l'autre géant de l'informatique, Microsoft. Ce nom n'est étranger à personne, mais il englobe bien plus que Windows et Office. En réalité, la firme américaine vieille de quarante ans est la mère de la Xbox, de Skype ou encore de Bing, et la liste est encore longue. Retour sur l'histoire de l'éternel rival de la marque à la pomme.

William Henry Gates III, plus connu sous le nom de Bill Gates, s'associe à Paul Allen en 1975 pour fonder Micro-soft, dont le nom sera officiellement altéré pour devenir Microsoft. Tous deux sont alors encore étudiants dans la prestigieuse université d'Harvard. Ils réalisent un premier coup de maître qui les propulse au sommet dès 1977. En effet, leur système d'exploitation MS DOS est intégré aux ordinateurs personnels d'IBM dès le début des années 1980, et les foyers accèdent donc à l'informatique.

La société fait son entrée en Bourse en 1986, date qui coïncide avec la sortie de Windows 1. Elle y occupera une place de choix jusqu'à ce qu'Apple la détrône en 2010. En réponse à cela peut-être, Microsoft rachète Skype l'année suivante, pour une somme astronomique avoisinant les 6, 7 milliards d'euros. Malgré cela, l'année 2012 constitue une période plus que mitigée pour la marque quadricolore.

Des rivalités persistantes

Les relations entre Microsoft et Apple sont tendues au cours des années 1990, alors que le premier est accusé de copier les produits de la marque à la pomme. Mais une trêve adoucit le climat entre les deux géants en 1997, soit un an avant le lancement du moteur de recherche de Microsoft, Internet Explorer. C'est à la fois le début d'une nouvelle ère et l'aboutissement d'un projet de la multinationale, qui avait flairé le potentiel d'Internet dès ses prémices, dans la première moitié des années 1990. Tout au long de ses quarante ans d'histoire, Microsoft doit essuyer des critiques et même des procès relatifs à sa politique de monopole, mais rien ne semble pouvoir arrêter son ascension.
Le tandem de choc lance Windows 95, en août 1995. Le succès est total. En cause, une communication orchestrée de main de maître qui suscite l'engouement dès le jour de sa sortie. Des versions successives du célèbre système d'exploitation voient le jour dans les années qui suivent. Le succès n'a d'ailleurs pas toujours été au rendez-vous. On a souvent reproché, à tort ou à raison, un manque d'ergonomie et une prise en main pas toujours évidente aux systèmes d'exploitation conçus par la firme de Redmond. Mais cela s'explique en partie par ses coûts dérisoire en comparaison à ceux pratiqués sur le marché – environ deux fois moins cher que la concurrence. L'année 2000 marque la séparation des activités du groupe, systèmes d'exploitations et logiciels se retrouvent dans deux entités distinctes.

Une stratégie de diversification

Rapidement, La suite bureautique Microsoft Office a grandement contribué au succès de l'entreprise. Dès sa première version, lancée en 1989, son logiciel de traitement de texte est plébiscité, aussi bien dans des cadres professionnels que personnels. Au gré des années, la multinationale basée à Redmond, près de Seattle aux Etats-Unis, s'est diversifiée avec plus ou moins de succès. Si la Xbox, sortie en 2001, est une réussite incontestable sur le marché des consoles de jeux, par exemple, cela n'a pas été le cas d'autres projets tels que le flop mémorable du baladeur Zune, censé concurrencer l'iPod d'Apple en 2006.
L'offre s'élargit, pour faire face à la concurrence probablement, mais aussi pour faire état de tous les domaines de compétences de Microsoft. Ainsi, la production de périphériques, bien qu'étant secondaire, fait-elle partie des activités historiques de la firme. Quant à l'encyclopédie numérique Encarta, elle s'essouffle petit à petit au cours de ses 16 années d'existence, de 1993 à 2009. Le moteur de recherche Bing, très apprécié outre-Atlantique, fait son apparition au moment où elle disparaît. Avec son Windows Phone, apparu en 2010, Microsoft se positionne sur le marché très concurrentiel des mobiles, face à iOS et Android.

Une entreprise tournée vers l'avenir

Au rayon des nouveautés, Skype est en passe de s'équiper d'un système de traduction instantanée, appelé Skype Translator, dont la commercialisation est prévue pour 2017. Mais le projet le plus attendu est celui de la montre connectée, désignée sous le nom de code "Khronos", que l'on attend avant celle d'Apple, tandis que l'offre du cloud Azure devrait s'étoffer incessamment sous peu. En bref, Microsoft est sur tous les fronts et l'actualité de la marque est à suivre de très près.
Si Microsoft et Bill Gates sont devenus deux symboles indissociables, la société engrange des milliards que son richissime fondateur s'empresse de reverser à des oeuvres de charité. C'est l'une des raisons qui ont construit l'aura de cet homme engagé dans les causes humanitaires, qui n'a pas rechigné à prendre part au ALS Ice Bucket Challenge. Au premier trimestre 2014, Satya Nadella a succèdé à Steve Ballmer au poste de directeur, ce dernier l'ayant occupé depuis 1998.

Les Risques en Bourse

Fermer