Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Messi Ballon d’or 2021: que gagne vraiment le vainqueur?
information fournie par Le Particulier pour BoursoraMag03/12/2021 à 08:30
Temps de lecture: 4 min

Le footballeur Lionel Messi, attaquant du PSG, vient de remporter son 7ème ballon d’or. crédit photo : Capture d'écran @leomessi

Le footballeur Lionel Messi, attaquant du PSG, vient de remporter son 7ème ballon d’or. crédit photo : Capture d'écran @leomessi

Lionel Messi a remporté son septième Ballon d’or lundi 29 novembre lors d’une cérémonie organisée au Théâtre du Châtelet. Au-delà de la fierté que représente la récompense individuelle ultime pour un footballeur, combien l’attaquant argentin va-t-il toucher ? Club, équipementier, revenus publicitaires : on fait le point.

Le Ballon d’or, un trophée honorifique… estimé à 13.000 euros

Créé par le magazine France Football en 1956, le Ballon d’Or récompense le meilleur joueur de l’année. Le prix est décerné à la suite du vote d’un panel de journalistes internationaux. Aussi surprenant que cela puisse paraître, cette distinction purement honorifique n’est assortie d’aucune gratification financière. Même lorsque la FIFA était associée à la remise du prix, aucune somme d’argent n’était versée au gagnant. La valeur du trophée, recouvert d’or, est estimée à 13.000 euros. Si le vainqueur ne reçoit pas d’argent de France Football, cela ne signifie pas pour autant qu’il n’en tire aucun avantage financier, loin de là.

Messi: 5 millions d’euros pour sa victoire quand il était au FC Barcelone

Le Ballon d’or est une récompense lucrative pour le gagnant, à commencer par la prime versée par son club. En effet, la majorité des footballeurs négocient une clause indiquant le montant touché en cas de victoire. Cette disposition ne concerne pas que le vainqueur, certains joueurs bénéficiant de primes de classement dégressives en fonction de leur place. Ces bonus sont négociés individuellement. Le montant de ces primes est parfois progressif en fonction du nombre de trophées remportés.

Les Football Leaks ont révélé que Luka Modrić, Ballon d’Or en 2018, aurait touché 1 million d’euros du Real Madrid. Kylian Mbappé et Neymar, coéquipiers de Lionel Messi au PSG , auraient négocié une prime respective de 500.000 et 3 millions d’euros en cas de victoire. Le contrat de Karim Benzema , arrivé 4ème, prévoyait une prime de 2 millions d’euros s’il avait été sacré. Cristiano Ronaldo aurait perçu entre 4 et 5 millions d’euros du Real Madrid lors de ses victoires, quand Lionel Messi aurait pour sa part touché 5 millions d’euros du FC Barcelone. On ignore le montant de sa prime au PSG, mais elle devrait être sensiblement équivalente. L’obtention d’un Ballon d’or constitue par ailleurs un levier de négociation pour un joueur lors du renouvellement de son contrat. Âgé de 34 ans, l’attaquant argentin vient de signer pour deux saisons au PSG, avec une troisième en option. Il est peu probable que son contrat soit prolongé par la suite.

Sans oublier les sponsors

Les sponsors sont eux aussi très généreux quand l’un de leurs poulains gagne le précieux trophée. Outre les primes, ils peuvent être amenés à revoir à la hausse les cachets versés aux joueurs. Le contrat de Lionel Messi avec Adidas lui rapporterait plus de 10 millions d’euros par an. Nul doute qu’il devrait toucher un joli chèque de la part de la marque aux trois bandes, qui bénéficie directement des retombées de cette victoire. L’équipementier a célébré en grande pompe (et de manière quelque peu originale) le septième trophée de l’Argentin: en clin d’œil à l’acronyme «GOAT» (Greatest of all time - Le plus grand de tous les temps) qui désigne également la chèvre en anglais, Adidas a exposé 7 chèvres recouvertes d’or sur la place du Trocadéro, avant de les faire circuler dans la capitale. Elles devraient par la suite être offertes à des associations caritatives.

Messi/Ronaldo: le match

Comment se situe le joueur du PSG face à son rival de la Juventus? Côté terrain, l’Argentin possède désormais 7 ballons d’or, contre 5 pour le Portugais. En termes de revenus, Lionel Messi touche un salaire de 41 millions d’euros net au PSG, hors primes et bonus. Selon le magazine Forbes, il a engrangé 130 millions de dollars (110,5 millions d’euros) de revenus entre le 1er mai 2020 et le 1er mai 2021. Les salaires et primes du FC Barcelone représentent 82,5 millions d’euros, les contrats avec les sponsors et les annonceurs, 28 millions d’euros. L’Argentin occupe la seconde place du podium des sportifs les mieux payés, devant un certain Cristiano Ronaldo, dont les revenus ont atteint 120 millions de dollars (102 millions d’euros) l’an passé. Si le salaire du Portugais à la Juventus n’est «que» de 57,5 millions d‘euros annuels, il compense avec des revenus divers, notamment publicitaires, bien plus élevés que ceux de Messi: 60 millions d’euros. En 2020, Lionel Messi est entré dans le club très fermé des sportifs ayant engendré plus d’un milliard de dollars de revenus au cours de leur carrière, toutes époques confondues. Selon le média Sportico, il pointe à la huitième place avec un montant estimé à 1,05 milliards de dollars (910 millions), corrigé à 1,14 milliard (990 millions) avec l’inflation. Il est devancé par Ronaldo, cinquième (1,24 milliards de dollars avec l’inflation). Du côté des réseaux sociaux, Cristiano Ronaldo est le plus populaire avec 371 millions de followers sur Instagram, contre 286 millions pour Lionel Messi. Difficile toutefois d’évaluer précisément les revenus qui en découlent. L’institut d’analyse Hopper HQ a révélé que CR7 avait gagné plus de 42 millions d’euros en un an rien qu’avec Instagram. Il toucherait en moyenne un million d’euros pour un post sponsorisé, contre 700.000 euros pour Messi.

A lire aussi:

Le palmarès des sportifs les mieux payés de tous les temps

Le nouveau parcours du combattant de Tiger Woods