Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Mattia Caldara, la renaissance vénitienne
information fournie par So Foot30/11/2021 à 14:00
Temps de lecture: 2 min

Mattia Caldara, la renaissance vénitienne

Mattia Caldara, la renaissance vénitienne

En 2017, Mattia Caldara symbolisait le futur de la défense italienne. Beau, jeune, cultivé, le natif de Bergame avait tout pour prendre la suite de Giorgio Chiellini ou de Leonardo Bonucci. Quatre ans plus tard, les galères et les pépins physiques l'ont obligé à se relancer du côté du promu Venezia, dans le cadre d'un prêt de l'AC Milan. Mardi soir, le Lombard retrouve son club formateur, l'Atalanta, et espère réaliser sa meilleure partition. Pour prouver qu'il va mieux.

Trois ans, dix mois et vingt-six jours. Pour Mattia Caldara – malgré son poste de défenseur central –, cela représente une éternité sans faire trembler les filets. Face à l'AS Roma le 7 novembre dernier, le joueur de Venezia n'a donc pas caché sa joie lorsqu'il a vu sa déviation du bout du pied finir au fond des cages gardées par Rui Patrício. Une exultation sans retenue symbolisant le travail thérapeutique commencé il y a plusieurs mois dans le seul but de retrouver goût au football. Mais pour que cette reconstruction soit complète, en bon féru de littérature, le jeune homme de 27 ans a décidé de coucher sur la toile toutes les étapes par lesquelles il est passé.

"C'est le football qui nous a sauvés lorsque nous devions draguer les filles."

Atalanta, l'empire perdu


"Je venais d'un groupe où chacun de tes potes était ton frère" , écrit Caldara dès les premières lignes. Un de ces fratello , rencontré dès l'arrivée au centre de formation de l'Atalanta à l'âge de 9 ans, c'est Daniele Mologni. Les deux compères forment un duo de nerds avec le nez toujours fourré dans des feuilles de cours ou dans des grands classiques de la littérature. Mais s'ils sont à l'aise pour dévorer Crime et Châtiment , ils bégaient sérieusement lorsqu'ils doivent approcher la gent féminine : "C'est le football qui nous a sauvés lorsque nous devions draguer les filles. Un jour, pendant l'heure d'éducation physique, nous leur avons passé un ballon afin d'avoir un prétexte pour les aborder." Malheureusement pour Mattia, cette bromance s'arrêtera aux portes du groupe pro, Daniele n'ayant pas le niveau requis pour la Serie A.



Toutefois, sans son ami d'enfance, Caldara garde sa