Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Mathieu Duhamel : "Ma femme a attendu 14 ans pour avoir la bague au doigt"
So Foot05/03/2021 à 13:00
Temps de lecture: 1 min

Mathieu Duhamel : "Ma femme a attendu 14 ans pour avoir la bague au doigt"

Mathieu Duhamel : "Ma femme a attendu 14 ans pour avoir la bague au doigt"

À 36 balais, Mathieu Duhamel, ancien chouchou du public caennais, continue de planter des buts, à Beauvais (N2). Après avoir inscrit un triplé la semaine passée en Coupe de France et avant de potentiellement décrocher ce soir contre Boulogne-sur-Mer un ticket en 8e de finale, le Normand aux 152 buts en pro se raconte aussi côté mariage. Parce que finalement, que ce soit sur le terrain ou dans la vie privée, aller au bout des choses a toujours été l'unique objectif.

À 36 ans, tu viens de claquer ton premier triplé en compétition, il y a une semaine en Coupe de France à Aire-sur-la-Lys (1-4). C'est pas trop tôt...
Ça fait chier (rires). En réalité ça me fait plaisir, j'avais déjà mis un triplé face à Lens lorsque j'étais à Caen, sur un tournoi d'avant-saison. Mais là, après plusieurs semaines sans matchs et sans entraînement, j'avoue que ça a encore plus de saveur. En plus, ça a permis à l'équipe de passer un tour de coupe supplémentaire.

Raconte-nous un peu ces trois buts...
Le premier c'est un but un peu à la Inzaghi, en mode renard des surfaces. Le deuxième je suis au milieu de terrain, je fais une remise à l'un de mes collègues qui me la remet ensuite en profondeur. Je prends le défenseur central de vitesse et ensuite ça va dans le petit filet d'un extérieur du pied gauche. Pour le dernier, je suis à l'affût sur une frappe repoussée. J'ai forcément gardé le ballon, il est chez moi, au chaud, pas très loin de mon trophée de meilleur joueur de Ligue 2. C'est un vrai souvenir.

Aire (R2) VS @AS_BeauvaisOise (N2) (#CDF)Et comme le veut la tradition, Mathieu Duhamel, auteur d'un triplé, repart avec le ballon du match, offert par l'OS Aire. Merci à eux pour l'accueil ???? pic.twitter.com/G4pnuWMgUf

-- AS Beauvais Oise (Off.) (@AS_BeauvaisOise) February 21, 2021

Alaeddine Yahia disait de toi que tu n'étais pas un attaquant mais un buteur. Où est la nuance ?
Maintenant c'est Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer