Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Manchester United – Bayern Munich, 1999 : 93 minutes chrono !
information fournie par So Foot30/07/2021 à 06:36
Temps de lecture: 2 min

Manchester United – Bayern Munich, 1999 : 93 minutes chrono !

Manchester United – Bayern Munich, 1999 : 93 minutes chrono !

Extra time ou time extra ? C'est dans les arrêts de jeu que les Red Devils ont réalisé l'un des plus gigantesques retournements de situation de l'histoire du sport. Menés 0-1, ils ont accompli une mini-remontada en forme de mort subite achevée sur un 2-1 irrationnel resté anthologique...

Manchester United – Bayern Munich (2-1) – Finale de la Ligue des champions – 26 mai 1999
Buteurs : Basler (6e), Sheringham (90e+1), Solskjær (90e+3)


On attachait les jolis rubans aux couleurs du Bayern aux anses de la coupe aux grandes oreilles lorsque le quatrième arbitre annonce trois minutes d'arrêts de jeu. Les feux de Bengale des supporters bavarois enfument certaines travées du Nou Camp bondé de 90 000 spectateurs. Le président de l'UEFA Lennart Johansson quitte alors la tribune d'honneur afin de se rendre sur la pelouse pour la cérémonie de remise du trophée au Bayern et des médailles en chocolat aux Red Devils menés 1-0... Mardi 25 mai, veille de cette finale de Ligue des champions 1999, Alex Ferguson avait tacitement assumé le statut d'outsider des Mancuniens : "Ce que j'ai accompli jusqu'ici plaide pour moi, j'en suis comblé. Alors pourquoi devrais-je considérer un échec en Coupe d'Europe comme une tragédie ?"

Schmeichel sauvé par ses barres !

L'exploit de Turin 3-2 après avoir été mené 2-0 face à la Juve a coûté deux suspensions à MU, celles de Paul Scholes et surtout du capitaine Courage Roy Keane. Ferguson s'en tiendra tout de même à son 4-4-2 avec sa paire Yorke-Cole devant, Butt et Beckham dans le cœur du jeu, ainsi que Blomqvist à gauche et Giggs à droite. Ottmar Hitzfeld aligne un savant 3-4-1-2, avec Matthäus en libéro, Jeremies et Effenberg en milieux axiaux et un trident Basler-Jancker-Zickler... À 20h45, Pierluigi Collina libère les 22 acteurs ! À peine 6 minutes de jeu, et coup franc aux 18 mètres pour Mario Basler dont le shoot brossé très bas contourne le mur pour finir petit filet opposé : 1-0 ! Peter Schmeichel, capitaine d'un soir comme son homologue Oliver Kahn, n'a pas bougé... Le reste de la première période s'équilibre ensuite entre les Rouges mancuniens et les Gris Argent munichois. À la mi-temps, Fergie secoue ses gars, se rappelle Cole : "C'est une finale de Ligue des champions et certains d'entre vous n'en rejoueront sans doute plus d'autres ! Alors défoncez-vous sans compter en étant Lire la suite de l'article sur SoFoot.com