Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Mais bon sang, que faut-il attendre de ce Barça ?
information fournie par So Foot21/09/2021 à 09:00
Temps de lecture: 2 min

Mais bon sang, que faut-il attendre de ce Barça ?

Mais bon sang, que faut-il attendre de ce Barça ?

Une nouvelle fois affligeant de médiocrité face à Grenade hier soir (1-1), le FC Barcelone continue de balbutier son football. Après un mois de compétition, une question se pose : ce Barça va-t-il montrer le même visage pendant toute la saison 2021-2022 ? Eléments de réponse.

La séquence a fait saigner des yeux les fans du Barça, mais elle était pourtant bien réelle. Durant les arrêts de jeu d'une rencontre largement qualifiable de purge contre Grenade, la défense catalane concède un coup franc dangereux aux abords de sa surface de réparation. Dès lors, Ángel Montoro se charge de centrer dans le paquet pour mettre la panique à bord chez les Culés. Incapable de relancer proprement, le collectif blaugrana se dégage à l'aide d'une succession de chandelles qui feraient passer un Dunkerque-Rodez pour une affiche européenne. Une parodie de football qui a de quoi pousser le légendaire Johan Cruyff à se retourner dans sa tomb. Depuis plusieurs années déjà, le Barça n'est plus un club, c'est un cirque en totale décrépitude. Semaine après semaine, la chute libre continue. Mais jusqu'à quand et jusqu'où ?

Koeman : "Le Barça d'aujourd'hui n'est pas celui d'il y a huit ans"


Soyons honnêtes : la gifle reçue face au Bayern Munich mardi dernier était prévisible. Le Barça a beau être encore perçu comme un grand club européen par la plèbe, il ne pouvait pas se remettre pas facilement d'un revers 8-2 un an plus tôt avec la présence de Leo Messi et Luis Suárez dans sa propre équipe. Alors quand ces deux légendes quittent le club l'une après l'autre, de nouveaux traumatismes apparaissent. Mais après ce match contre Grenade, les stigmates de la crise traversée par le Barça sont encore plus présents. Sur le terrain, l'équipe ne dégage aucunement ce sentiment de révolte pour sauver les apparences devant son public. Au contraire : elle s'est faite surprendre sur la première incursion adverse avant de passer le reste du temps à courir derrière le score. Voilà un immense aveu d'impuissance, vecteur de beaucoup de questions et d'inquiétudes vis-à-vis de la fiabilité sportive du Barça.



Pire encore, Barcelone s'émiette. Confronté Lire la suite de l'article sur SoFoot.com