Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Mahrez au premier regard
So Foot05/05/2021 à 01:00
Temps de lecture: 2 min

Mahrez au premier regard

Mahrez au premier regard

Riyad Mahrez n'est pas du genre à montrer ses émotions. Ce mardi soir, l'international algérien a été le premier à se présenter devant un micro au bord de la pelouse gelée de l'Etihad Stadium. "Je pense que c'est mérité sur les deux matchs, on mérite de passer. La première mi-temps, on était encore une fois moyen, puis on a relevé le niveau en deuxième, on aurait pu mettre trois ou quatre buts, a-t-il déroulé avec lucidité auprès de RMC Sport. Ensuite, ils ont perdu leurs nerfs et ça nous a facilité la tâche. On mérite d'aller en finale." Pas un mot plus haut que l'autre, pas de grands sourires béats, et surtout pas question de jouer le héros. Le jeune trentenaire a pourtant été le grand bonhomme de cette double confrontation entre le PSG et Manchester City. Tout le monde attendait son copain Kevin De Bruyne, Neymar ou Kylian Mbappé, on a finalement eu droit à Riyad Mahrez et ses trois buts en 180 minutes. Une semaine après son coup franc chanceux au Parc des Princes, à quelques encablures de son Sarcelles de naissance, le gaucher a remis ça en se montrant clinique à deux reprises devant Navas pour emmener City en finale de Ligue des champions pour la première fois de son histoire. L'Europe est cette fois prévenue : Mahrez est en mission.

Raz de Mahrez

Ceux qui aiment rappeler tous les trois mois la trajectoire de N'Golo Kanté peuvent aussi prendre le temps de s'arrêter sur celle de Mahrez. À 22 ans, l'ailier était un joueur prometteur comme un autre avec une soixantaine de matchs de Ligue 2 au compteur avec Le Havre. Rien de déprimant, rien de transcendant non plus. La suite, c'est un départ à l'aventure en Championship à Leicester, un titre de champion de Premier League deux ans plus tard au bout d'une saison XXL, et un transfert à 70 millions d'euros à Manchester City. Ces trois dernières années, le nom de Mahrez n'était pourtant pas le premier cité quand il fallait énumérer les stars évoluant sous les ordres de Pep Guardiola. L'Algérien était une arme offensive parmi d'autres, parfois même un remplaçant de luxe au sein d'un effectif pléthorique. Cette saison, le Fennec a peut-être passé un nouveau cap, au point que le voir titulaire dans le couloir droit à la place de Sterling dans une demi-finale de Ligue des champions relève de l'évidence.



"Mahrez a une qualité...




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer