Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Lyon s'impose en patron chez les Glasgow Rangers
information fournie par So Foot16/09/2021 à 23:00
Temps de lecture: 1 min

Lyon s'impose en patron chez les Glasgow Rangers

Lyon s'impose en patron chez les Glasgow Rangers

Vainqueur sur la pelouse des Rangers ce jeudi soir (0-2), l'Olympique lyonnais a parfaitement lancé son aventure en Ligue Europa, notamment grâce à un superbe pion de Toko-Ekambi. Mais l'OL a surtout joué une partition complète et conservé sa cage inviolée, une rareté en ce début de saison. Solide.

Glasgow Rangers 0-2 Olympique lyonnais

Buts : Toko-Ekambi (23e) et Tavernier (55e, CSC) pour les Gones

Ce fut parfois fébrile défensivement, mais le constat est limpide : l'Olympique lyonnais a proposé jeudi soir sa meilleure prestation globale de la saison. Grâce à un magnifique pion de Karl Toko-Ekambi et un but contre son camp de James Tavernier, les Gones ont ainsi célébré leurs retrouvailles avec la Coupe d'Europe, un peu plus d'un an après leur rouste en demi-finale de la Ligue des champions face au Bayern Munich, par un succès face aux Glasgow Rangers, sur la pelouse d'Ibrox Park (0-2) en Ligue Europa.

L'éclair de Toko-Ekambi

Pas dans son assiette dans les premières minutes, Lyon relève petit à petit la tête et prend les devants sur une inspiration lumineuse de Toko-Ekambi, si critiqué depuis plusieurs semaines. L'international camerounais hérite du ballon côté gauche, repique au centre et, aux abords de la surface de réparation, balance une pépite enroulée qui vient se loger dans le petit filet opposé du vétéran Allan McGregor (0-1, 23e), lui qui avait déjà souffert face à l'OL d'un jeune Karim Benzema, en 2007. Loin d'être démontés, les hommes de Steven Gerrard repartent à l'assaut d'une défense lyonnaise frileuse. John Lundstram frôle le cadre d'Anthony Lopes tandis que ce dernier fait parler son talent face à Joe Aribo et Ryan Kent. Les Gones se procurent à leur tour deux occasions avant la pause grâce au jeune Malo Gusto, d'abord d'une Lire la suite de l'article sur SoFoot.com