Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Liverpool : à la découverte de Taggy et de son bar à Anfield
information fournie par So Foot15/08/2022 à 06:00
Temps de lecture: 2 min

Liverpool : à la découverte de Taggy et de son bar à Anfield

Liverpool : à la découverte de Taggy et de son bar à Anfield

Du trottoir du 21 Anfield Road, on peut observer un long pan de la Anfield Road Stand, colossale structure de béton qui projette son ombre sur une enfilade de maisons en briques d'un étage. Un sacré spectacle, qu'il convient de digérer avec une pinte de Guinness chez Taggy's, pub ouvert en 2017 par un Norvégien barbu qui a quitté amis et famille pour s'installer dans le quartier du club qu'il aime depuis l'enfance. Portrait sur place.



" Le meilleur bar pour les supporters de Liverpool. " C'est ainsi que Ian Byrne, ancien président de Spirit of Shankly , principale organisation de fans du Liverpool FC, définit Taggy's, pub et beer garden qui peut accueillir plus de 1000 convives. " C'est un des mes endroits préférés au monde. Les jour de match, tu as des milliers de personnes qui essaient d'entrer. Le patron est Norvégien et c'est sûrement un des plus grands supporters de Liverpool. Ça illustre le cœur international de cette ville. Vous allez voir, il a un accent Scouser-Norvégien ! " Ce jour-là, une improbable Bentley bleu nuit est garée sur le parking humide, contrastant avec la bannière rouge accrochée sur des murs de briques citant Bill Shankly, mythique coach des Reds de 1959 à 1974 : " Le socialisme auquel je crois n'est pas politique en réalité. C'est un mode de vie. C'est l'humanité. Je crois que la seule manière de vivre et de vraiment réussir, c'est par l'effort collectif, chacun travaillant pour l'autre, chacun aidant l'autre, et tout le monde partageant à la fin les fruits de ce labeur. C'est la façon dont je vois le football, la façon dont je vois la vie. " Taggy, lui, voit la vie en red . Et ce depuis ses 5 ans.

Svein et le hareng


Né en 1969, il a grandi à Florø, la ville la plus à l'ouest du pays. " Une bourgade très agréable , décrit-il sous sa grosse barbe. C'est près de la montagne, mais c'est surtout une ville bâtie sur le commerce du hareng. On disait que c'était l'or de la mer. " Les marins du coin voguent sur les eaux froides du nord de l'Europe et nombre d'entre eux passent par Liverpool. Souvent, ils ramènent à la maison écharpes, maillots et bonnets. C'est peut-être ainsi que Svein Indrevaer est tombé amoureux des Reds . Avant que Kenny Dalglish n'enfile les buts à Anfield, c'est ce gamin du quartier, de 4 ans son aîné, qui était " le joueur de foot favori " et l'idole absolue du petit Taggy. " Il y avait un terrain de foot près de chez mes parents, fait par des gamins plus vieux que moi. Svein était toujours le plus fort Lire la suite de l'article sur SoFoot.com