Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les voitures autonomes autorisées sur les routes de France
Partenaire04/08/2016 à 07:30
Temps de lecture: 1 min

Cela fait déjà deux ans que les voitures autonomes peuvent circuler sur les routes de Californie. Aujourd'hui, c'est au tour de la France de faire un pas vers ces véhicules de demain en autorisant leurs tests en conditions réelles de circulation.

Cela fait déjà deux ans que les voitures autonomes peuvent circuler sur les routes de Californie. Aujourd'hui, c'est au tour de la France de faire un pas vers ces véhicules de demain en autorisant leurs tests en conditions réelles de circulation.

Ce mercredi 3 août, le gouvernement a donné son feu vert à l'expérimentation des voitures autonomes sur les routes publiques de France. Une démarche qui, comme le précise le compte-rendu publié par l'Élysée, vise à ce que l'Hexagone soit reconnu "comme une terre d'expérimentation du véhicule autonome (. . . ) afin de préparer les nouvelles mobilités de demain ". En vous rendant au travail ou sur la route de vos vacances, vous pourrez donc bientôt croiser des automobiles disposant de systèmes d'aides à la conduite, voire des véhicules capables de rouler tout seuls, sans aucun conducteur.

Une nouvelle barrière législative levée

De l'autre côté de l'Atlantique, cela fait déjà deux ans que les Google Cars circulent sur les routes de Californie. Mais en France, jusqu'à présent, il fallait que les constructeurs et les équipementiers demandent une autorisation spéciale pour expérimenter leurs prototypes de voitures autonomes dans des conditions réelles de circulation. Ainsi, en 2015, la firme PSA est parvenue à faire rouler sa Citroën C4 de Paris à Bordeaux sans toucher le volant. D'autres entreprises comme Valeo, Vedecom et AkkaTechnologies ont également déjà fait évoluer leurs véhicules en milieu urbain en France.

La nouvelle ordonnance adoptée par le gouvernement "introduit la notion d'autorisation de circulation sur la voie publique spécifique à l'expérimentation" des véhicules autonomes. Elle aboutira plus tard "à la construction d'un cadre réglementaire solide au travers d'un décret en Conseil d'État", est-il écrit dans le texte publié par l'Élysée.

Grâce à ce feu vert, les constructeurs automobiles tricolores, jusqu'ici plus prudents que leurs homologues américains en matière de véhicules autonomes, pourraient avoir envie de mettre les bouchées doubles pour rattraper leur retard dans ce domaine. En tout cas, comme de nombreux acteurs de l'industrie automobile, le gouvernement considère que ces voitures sans chauffeur sont un secteur d'avenir. Elles sont annoncées comme "une étape incontournable vers une mobilité apaisée, une régulation et une sécurisation des trafics, et des transports plus efficaces et plus respectueux de l'environnement".

Les Risques en Bourse

Fermer