Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les restaurants monoproduit ont la cote
Partenaire02/10/2015 à 17:30
Temps de lecture: 2 min

We Are Tiramisù, situé dans le 17e arrondissement de Paris, est comme son nom l'indique spécialisé dans le tiramisu. Cet établissement s'incrit dans la tendance des restaurants monoproduit.

We Are Tiramisù, situé dans le 17e arrondissement de Paris, est comme son nom l'indique spécialisé dans le tiramisu. Cet établissement s'incrit dans la tendance des restaurants monoproduit.

Bar à tiramisu, comptoir à mozzarella, restaurant ne servant que du boeuf ou pâtisserie spécialisée dans les donuts : en France, les restaurants monoproduit fleurissent et font systématiquement fureur. Quels sont les hauts lieux de cette nouvelle tendance culinaire ?

Envie d'un éclair au chocolat original, d'un poulet rôti inoubliable ou d'un tiramisu d'exception ? Désormais, chaque envie gourmande, qu'elle soit sucrée ou salée, possède son lieu à découvrir. Les restaurants monoproduit, qui ne proposent qu'un seul produit décliné sous plusieurs recettes, débarquent en force dans le paysage culinaire français. Ils séduisent les consommateurs à la recherche de valeurs sûres, de goût et de qualité.

Plaisirs salés ou sucrés : à chaque envie son restaurant monoproduit

Cette tendance est venue du monde de la pâtisserie, notamment avec L'Eclair de Génie de Christophe Adam. Cet établissement propose des éclairs réinventés avec des saveurs auxquelles il est difficile de ne pas succomber : citron yuzu, pistache-pomme, passion-framboise. . .

D'autres établissements monoproduits sucrés ont depuis vu le jour à Paris, comme We Are Tiramisù, qui décline le dessert italien à l'infini, She's cake, spécialisé dans le gâteau américain, ou Popelini, qui propose chaque jour 10 recettes de choux à la crème. La province n'est pas en reste avec notamment le Nut'Bar, un bar toulousain exclusivement dédié à la célèbre pâte à tartiner.

Côté salé, les fans d'oeufs à la coque ou d'omelette peuvent se régaler chez Oh My Coque à Paris ou Eggli à Lyon. La volaille se revisite chez Solyles ou Coq Rico dans la capitale ou chez Lucien et la Cocotte dans le Rhône. Mozzarella, gyozas, viande de boeuf, kebab. . . de nombreux produits salés ont désormais un restaurant qui leur est dédié. Et ce n'est pas prêt de s'arrêter !

A la recherche de la qualité et de l'authenticité

Si les restaurants monoproduits rencontrent autant de succès, c'est parce qu'ils aident les consommateurs dans leurs choix face à la multitude d'établissements culinaires existants en France. Ainsi, si vous aimez les boulettes de viande, vous savez que vous ne vous tromperez pas en vous rendant dans un restaurant spécialisé dans ce produit (comme chez Balls, dans le 11 e arrondissement de Paris). Mais en plus, vous découvrirez votre produit préféré dans des recettes créatives, étonnantes et authentiques.

Ce retour aux valeurs sûres séduit également les chefs étoilés, qui peuvent faire exploser leur créativité autour d'un produit qui leur est cher. Alexandre Bourdas, auréolé de deux étoiles au Michelin, a ouvert La Pascade, un établissement parisien portant le nom d'une grosse crêpe aveyronnaise. Comme tous les autres restaurants monoproduit, son établissement ne semble pas prêt de désemplir. . .

Les Risques en Bourse

Fermer