Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les objets seront-ils un jour tous connectés ?
Partenaire24/11/2015 à 14:30
Temps de lecture: 3 min

L'ordinateur, le smartphone et la tablette numérique font figure de pionniers parmi les produits connectés à Internet. Mais bientôt, tous les objets de notre vie quotidienne devraient être disponibles en version intelligente.

L'ordinateur, le smartphone et la tablette numérique font figure de pionniers parmi les produits connectés à Internet. Mais bientôt, tous les objets de notre vie quotidienne devraient être disponibles en version intelligente.

L'année 2014 était celle de la démocratisation des objets connectés. En plus des traditionnels bracelets et montres équipés de traqueurs d'activité, on a vu l'arrivée sur le marché de nouveaux produits comme des bouchons auditifs intelligents ou des semelles qui comptent vos pas. En 2015, ce segment a littéralement explosé, comme on a pu l'observer au salon CES de Las Vegas en janvier dernier.

Bagages, enceintes audio, voitures, télévisions. . . Tous les objets de notre vie quotidienne se connectent peu à peu à Internet. Un phénomène qui vise à établir une communication entre les objets, ainsi qu'à récolter des données pour les analyser. Le but final étant bien sûr d' améliorer notre vie de tous les jours grâce à l'outil technologique, même si des dérives sont déjà palpables, notamment quant à l'utilisation des informations personnelles récoltées par les fabricants. Aujourd'hui, plus aucun objet ne semble pouvoir échapper à cette tendance. Doit-on donc s'attendre à une ère où tout ce qui nous entoure sera connecté à Internet ?

Le grille-pain, symbole de la connexion à tout va

Une fourchette qui vous prévient quand vous mangez trop vite, un soutien-gorge censé ne s'ouvrir que si celle qui le porte est amoureuse, un dévidoir à papier toilette qui vous avertit quand vous arrivez au bout du rouleau. . . Rien ne semble pouvoir échapper à la connexion à Internet, même les objets les plus futiles ou les plus inattendus. Aujourd'hui, tout produit est susceptible d'être transformé en objet connecté. Mais pour certains, ce n'est qu'une tendance. Nous sommes toujours en phase de recherche, d'expérimentation, de découverte, et la plupart des usages phares des objets intelligents restent à déterminer. C'est pour ça que l'on voit fleurir des tonnes de produits qui paraissent inutiles. Mais en réalité, ils constituent souvent une étape obligatoire pour avancer, car ils permettent d'imaginer de nouvelles technologies et de les tester.

Pour savoir ce qui nous attend, il suffit de prendre en exemple le grille-pain. En juillet 2014, Fred Potter, le fondateur et PDG de Netatmo (stations météo, thermostats connectés. . . ), l'un des acteurs majeurs de la French Tech, déclarait à France 24 : "Il y a des objets qui se prêtent très mal à la connexion à Internet. J'aime bien l'exemple du grille-pain car on ne voit pas trop quel service pourrait apporter la connexion d'un grille-pain à Internet. " Eh bien deux ans avant cette interview, un certain Nathan Brunstein avait imaginé le Jamy Toaster, un grille-pain connecté imprimant la météo sur les tartines. Même s'il n'a pas dépassé le stade de concept, ce projet aurait fait le lien entre les stations météo de Netatmo et le fameux grille-pain ! Depuis, d'autres modèles de toasters connectés ont fait leur apparition : le Bugatti Noun, le Brad Toaster, MyToaster. . . Même si un grille-pain intelligent ne semble pas très intéressant au premier abord, cela n'empêche pas certains designers et ingénieurs de réfléchir à des moyens de faire de nos toasters des objets connectés. C'est la preuve qu'aucun n'objet n'échappera à la vague de la connectivité.


Au final, ce sont les consommateurs qui auront le dernier mot en matière d'objets connectés. Une étude publiée en début d'année par le Groupement interprofessionnel des fabricants d'appareils d'équipement ménager (Gifam) a pointé que le grand public n'était pas opposé à la généralisation des objets connectés, mais à la condition que ces derniers fournissent un réel service. Ce sont donc des gens comme vous et moi qui décideront du sort de ces nouveaux produits reliés au web et contrôlables à distance. Et à ce petit jeu-là, pas sûr que le grille-pain intelligent fasse un tabac. Mais une chose est sûre, peu d'objets échapperont à la connectivité, avec les risques que cela représente en termes d'atteinte à la vie privée.

Les Risques en Bourse

Fermer