Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les notes de Saint-Étienne-Lyon
So Foot24/01/2021 à 23:00
Temps de lecture: 1 min

Les notes de Saint-Étienne-Lyon

Les notes de Saint-Étienne-Lyon

Un doublé de buts pour Marcelo et Kadexere, un doublé de passes décisives pour Léo Dubois, un Anthony Lopes sage comme une image... Décidément, tout se perd. À l'image d'un Saint-Étienne qui ne savait plus à quel saint se vouer à la fin de ce derby version grand écart, que l'OL a savouré comme un soir de fête.

Ils ont montré la voie



Quand la mafia ne prend même plus la peine de se cacher et se met à des activités respectables, c'est vraiment que la police locale est corrompue.



Tout le monde passe sa vie à courir après ses rêves, lui passe ses rêves à courir après sa vie.



Il cale des doubles-contacts, claque des passes dé' sur coup franc, signe des festivals sur le côté... L'OL peut souffler : Memphis Depay restera bien à Lyon après le mois de juillet.

Ils ont suivi les traces



Il a l'habitude de sauver l'OL quand ça ne va pas, il a moins l'habitude de voir l'OL marcher sur l'eau sans son nom au tableau d'affichage. Reste chez les Gones, Memphis, ils n'en finiront jamais de te surprendre.



Comme un petit air de Lisbonne sur Saint-Étienne.



Comme le nombre de buts qu'il s'est pris, tout en envoyant des parades main opposée et des interventions bien senties pendant tout le match. Au four, le Moulin.



Il se bat comme un chien au milieu de la tempête à l'autre bout du globe, mais tout le monde s'en fout. Un marin du Vendée Globe.



L'espace d'une Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer