Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les notes de l'OM contre le PSG
So Foot13/01/2021 à 23:00
Temps de lecture: 1 min

Les notes de l'OM contre le PSG

Les notes de l'OM contre le PSG

Battu par le Paris Saint-Germain lors de ce trophée des Champions 2020, l'Olympique de Florian Thauvin n'a pas démérité.


Une parade miraculeuse mais inutile, faute de soutien de ses défenseurs : c'était trop pour El Fenomeno, fatigué de perdre des finales contre le PSG. Remplacé par Yohann Pelé à la pause, venu concéder son penalty annuel.



Après Nintendo, Toyota ou Dragon Ball, encore une preuve que le génie japonais est bien supérieur au génie français.



Déteste Neymar et avale vite fait son jaune dès qu'il l'aperçoit. Un peu cliché pour un Marseillais.



Discret et efficace. Une copie presque réussie, gâchée par son absence sur l'ouverture du score d'Icardi : Caleta trop tard.



Solide, mais moins en vue qu'Amavi lors du Classique de novembre. Ce qui est une bonne chose pour le football, moins pour la boxe. Remplacé par Lirola (65e), venu se faire baptiser par Neymar. Bienvenue.



Une décoloration capillaire en hommage à la gastronomie locale, mais quand il a fallu envoyer la sauce, ça a été un peu plus compliqué.



Toujours aussi divin, le seul vrai Pape a manqué d'apôtres face aux saints Germain. Remplacé par Sanson (55e), qui n'a pas fait de bruit.



Si à son époque nantaise, l'État l'avait envoyé évacuer Notre-Dame-des-Landes, il aurait plié l'affaire en deux minutes. Capitaine en puissance, remplacé par Germain (79e), dans le brouillard.


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer