Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Les notes de Bordeaux-Lyon
information fournie par So Foot05/12/2021 à 23:30
Temps de lecture: 1 min

Les notes de Bordeaux-Lyon

Les notes de Bordeaux-Lyon

Il a fallu de grands Lopes et Lukeba pour que Lyon ne se fasse pas punir par Bordeaux. Elis, lui, a montré aux attaquants lyonnais ce que c'était que de "prendre la profondeur".

Les bons élèves



Hier, les Lensois célébraient la Sainte-Barbe. Aujourd'hui, les Lyonnais fêtent la Saint-Anthony.

Même en étant pris en sandwich, il réussit toujours à se faufiler pour titiller le palais adverse. Elis Burger.

Jusqu'à ce soir, l'armée de l'air brésilienne comptait 47 bombardiers. Désormais, le total s'élève à 48.

Rien de tel que du Oudin blanc pour réchauffer les cœurs avant les fêtes.

Sa masterclass du soir nous ferait presque oublier qu'il y a un an, Castello Lukeba affrontait les attaquants d'Aubagne et de Saint-Priest en N2. Un beau motif d'espoir pour Marcelo.

Marquer un but et sortir blessé quinze minutes plus tard : qui a dit que le spectre de Yoann Gourcuff n'hantait plus les Lyonnais ?

Les mecs du fond de la classe



L'OL s'était dit que jouer en rouge pourrait l'aider, lui le leader de la Nati et l'ancien de Liverpool. Visiblement, ça n'a pas marché.

Pas le genre de mec à tirer sur une ambulance en profitant des erreurs bordelaises. Plutôt du style à les aider en marquant contre-son-camp. Et en leur offrant un but. Un bon samaritain.

Même si Elis a célébré en faisant la panthère, c'est bien le Coréen qui rendu le plus vibrant hommage à Bafé Gomis avec un sens particulier pour le hors-jeu.