Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les grands footballeurs n'ayant jamais disputé le Mondial
Partenaire23/06/2014 à 17:30
Temps de lecture: 2 min

Si David Ginola a figuré parmi les meilleurs attaquants du championnat anglais, il ne s'est jamais imposé en équipe de France.

Si David Ginola a figuré parmi les meilleurs attaquants du championnat anglais, il ne s'est jamais imposé en équipe de France.

Alors que tout le monde ne parle que de la méforme actuelle de Cristiano Ronaldo et de Lionel Messi, de la bonne entame de l'équipe de France dans la compétition, ou des contre-performances de l'Angleterre et de l'Espagne, on ne pense pas toujours aux joueurs restés sur le carreau. On veut bien sûr parler de Zlatan Ibrahimovic, Falcao, et autres, qui constituent les rangs bien fournis des grands absents du Mondial brésilien. Mais certaines des plus grandes légendes du football sont encore moins vernies, car elles n'ont jamais disputé le moindre match de phase finale de la Coupe du monde. Revue d'effectif.

Une équipe loin d'être à la hauteur

Quand de grands talents émergent dans des pays qui ne sont pas franchement réputés pour leur football, ils se retrouvent souvent bien seuls en sélection. C'est le cas notamment de trois monuments du football gallois : Mark Hughes, Ryan Giggs et Gareth Bale. Malgré leur apport indéniable à l'équipe galloise, ils n'ont jamais réussi à hisser leur pays en phase finale de Coupe du monde. La seule et unique participation du Pays de Galles remonte à 1958, une éternité !

L'Afrique regorge également des joueurs au potentiel hors normes, mais les tensions géopolitiques, ou les différences de niveau entre les joueurs, ont souvent privé ces pépites de Coupe du monde. Parmi eux se distinguent deux joueurs majeurs de la fin du vingtième siècle : George Weah et Abedi Pelé. Le premier, qui a fait le bonheur du PSG et du Milan AC, est considéré comme l'un des meilleurs attaquants des années 1990. Malheureusement pour lui, le Liberia a connu de fortes tensions politiques qui ont miné sa carrière internationale. Abedi Pelé, quant à lui, a joué pour le Ghana avant que la sélection ne devienne l'une des plus redoutables d'Afrique. Il prend sa retraite en 1998, huit ans avant la première participation des "Black Stars" à un Mondial.

Des légendes françaises privées de Mondial

Deux des plus grands joueurs français n'ont jamais pris part à une épopée en Coupe du monde : Éric Cantona et David Ginola. Le premier a alterné entre des bonnes phases en équipe de France, notamment grâce à sa bonne entente avec Jean-Pierre Papin, et les écarts qui ont contribué à sa réputation de bad boy. Mais il n'a jamais été décisif dans les matchs importants et sera définitivement écarté de la sélection par Aymé Jacquet. David Ginola, quant à lui, n'a jamais eu en équipe de France le rendement qui faisait son succès dans le championnat d'Angleterre. Son coup franc désastreux dans les dernières minutes du match de qualification pour la Coupe du monde 1994, qui permet à la Bulgarie de crucifier les Bleus en contre (2-1), achèvera d'enterrer sa carrière internationale.

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer