Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les féminines de Bordeaux, puissance trois et direction C1
So Foot08/05/2021 à 06:00
Temps de lecture: 2 min

Les féminines de Bordeaux, puissance trois et direction C1

Les féminines de Bordeaux, puissance trois et direction C1

Créée il y a à peine six ans, la section féminine des Girondins de Bordeaux est devenue la nouvelle hype française. Grâce à un projet séduisant, concrétisé par un ticket pour le premier tour préliminaire de la Ligue des champions.

Rares sont les années qui ont été aussi plombantes, du côté de Bordeaux. Plan de licenciement, déroute sportive de l'équipe masculine à la lutte pour le maintien, désengagement récent de King Street... Le combo gagnant pour mettre les Girondins et leurs supporters KO. Pourtant, malgré le marasme actuel, une bonne nouvelle est venue redonner un peu de baume au cœur aux amoureux du club. Après la défaite du Paris FC face au PSG jeudi (2-3), l'équipe féminine est en effet assurée de disputer le premier tour préliminaire de la Ligue des champions la saison prochaine. Réunis au château du Haillan pour suivre le résultat de cette rencontre, joueuses et staff ont célébré cette première historique pour la section féminine.



" Comme le match était serré jusque dans les derniers instants, le coup de sifflet final a été un véritablement soulagement. Il y a eu beaucoup de joie, tout le monde était très content et c'est un moment qui restera gravé dans nos mémoires ", sourit Ève Périsset. " C'est l'année de la confirmation, appuie de son côté Ulrich Ramé, directeur technique du club. C'est une grosse satisfaction, par rapport au chemin parcouru."

Coup gagnant


La performance mérite en effet d'être soulignée car il y a sept ans, la section féminine n'existait pas. Elle n'a vu le jour qu'à l'été 2015, après un rapprochement avec l'ES Blanquefort qui évoluait alors en D2. La mayonnaise prend très vite et dès la première saison, l'équipe valide sa montée dans l'élite. D'abord à la lutte pour le maintien lors de leur première en D1, les Girondines trouvent ensuite leur rythme grâce à l'apport de recrues étrangères et françaises (comme Claire Lavogez, Vivianne Asseyi ou encore Delphine Chatelin) rodées au plus haut niveau. Signe de son potentiel, l'équipe termine même déjà au pied du podium en 2019.



Mais c'est véritablement lors des deux dernières saisons que le groupe bordelais révèle sa force. Sous l'impulsion de l'expérimenté Pedro Martínez Losa, recruté en 2019 après avoir entraîné Arsenal et un passage aux États-Unis, Bordeaux se façonne Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer