Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les 5 commandements du selfie
Partenaire10/11/2014 à 14:30
Temps de lecture: 4 min

Avec un peu d'entraînement, vous finirez par être capable de prendre des selfies amusants sans avoir l'air bidon. La classe américaine.

Avec un peu d'entraînement, vous finirez par être capable de prendre des selfies amusants sans avoir l'air bidon. La classe américaine.

Le selfie fait des ravages chez les stars devenues accros comme chez les êtres humains lambda équipés de leur smartphone adoré, d'une tablette ou du dernier appareil photo Olympus. C'est un art complexe, que l'on croit trop souvent maîtriser. . . à tort. Or, un mauvais selfie peut vous faire passer de personne socialement acceptée à loser intersidéral en un rien de temps. Eh oui, l'image véhiculée par les autoportraits 2. 0 peut faire et défaire des réputations. Si vous tenez à la vôtre, on vous conseille de suivre les 5 commandements du selfie. C'est parti !

1. Une posture normale vous adopterez

Myspace a connu de beaux jours, mais toutes les bonnes choses ont une fin et aujourd'hui, il faut faire avec les codes d'Instagram. La pose de trois quarts en plissant les yeux, sourcils haussés pour un regard intense à la James Dean, capturée en plongée, n'a plus aucune légitimité. Vous pouvez donc l'enterrer à tout jamais dans le cimetière des fausses bonnes idées pour avoir l'air "cool" sur les photos. Après, rien ne vous empêche une petite fantaisie, dès lors que vous avez l'air décontracté et naturellement cool. Sachez au passage que quand on dit normal, cela s'applique également à votre état. Donc si vous n'avez pas exactement consommé votre vin rosé avec modération, à l'encontre de nos conseils, rangez votre smartphone avant le drame.

2. Votre meilleur profil vous connaîtrez

On ne vous demande pas de rester figé au millimètre près, mais prenez cinq minutes pour identifier l'angle qui vous met le plus en valeur, et essayez de vous y tenir dorénavant. Fini les photos honteuses où vous avez l'air d'avoir un double-menton, l'oeil hagard ou un nez patate. Conscient de votre meilleur profil, vous pouvez être confiant et prendre des clichés qui vont faire chauffer les notifications de likes.
Gardez à l'esprit qu'un selfie a vocation à être vu, et quand on dit vu, on entend vu par l'univers tout entier. Car sur les réseaux sociaux, vous avez beau faire des réglages pour passer vos profils en privé, ils ne le seront jamais vraiment, et vous le savez pertinemment. Alors si vous devez véritablement exposer votre vie et votre minois sur la toile, soyez plus malin que les autres et ne montrez que votre meilleur visage. Pas de duckface.

3. Vos vêtements vous garderez

Cela peut paraître élémentaire, mais restez habillé pour la photo. Vous n'auriez pas idée de prendre des clichés à demi-nu de vous devant témoin, alors pourquoi les afficher au vu et au su de tous ? Oui, la réponse est dans la question, ou presque. Allez chercher un T-shirt, on vous attend pour dire "cheese", ou "ouistiti", c'est selon. D'ailleurs, pendant que vous avez le nez dans votre penderie, profitez-en pour ne pas enfiler votre maillot du PSG à moins qu'il ne soit vintage, ni votre chemisette Bob l'Eponge. Ne vous contentez que de ce qu'il y a de meilleur, en commençant par suivre nos conseils pour choisir et assortir les couleurs de vos vêtements.

4. Votre selfie vous assumerez

Il n'y a rien de pire qu'un narcissique qui essaie de nous faire croire qu'il a été photographié par une tierce personne, sur le vif, alors que l'on discerne clairement son iPhone porté à bout de bras. Tant que vous y êtes, flanquez bien votre publication de l'impétueux #selfie dans la légende qui l'accompagne. Le meilleur des compromis reste le meilleur ami. Dégainez-le aussi fréquemment que vous le jugerez nécessaire pour justifier votre surproduction de selfies où, en réalité, vous voulez juste prouver au monde entier que vous êtes beau. Oui, vous êtes beau. Surtout avec le filtre Hefe .

5. Le nombre de vos publications vous limiterez

Ne devenez pas une caricature de selfie addict. Un par semaine, c'est déjà une assez grosse moyenne. Cela peut passer, et même s'outrepasser si vous êtes blogueur, mais en dehors de ça, on voit mal ce qui excuserait que vous postiez perpétuellement des photos de vous. On s'est renseigné autour de nous, et il semblerait qu'un autoportrait toute les 2 à 5 semaines soit amplement suffisant pour la commun des mortels. Au-delà de ça, vous risquez d'y laisser des plumes, et des contacts exaspérés de voir constamment des photos qui se ressemblent trop dans leur feed. Car, à ce stade de votre apprentissage, vous n'ignorez pas le commandement #2 qui consiste à connaître votre meilleur profil. Donc, à partir de maintenant, vos selfies risquent d'être des copies conformes les uns des autres, à l'exception de votre look, du moins on l'espère.

On connaît une star effrontée qui enfreint quotidiennement toutes ces règles, et croyez-nous, vous n'avez pas envie de lui ressembler, sauf peut-être si vous avez quinze ans. L'individu en question n'est autre que Justin Bieber. On vous avait dit que ce n'était pas une bonne idée. . . La dernière chose que l'on vous dira avant de vous relâcher dans la jungle du nombrilisme moderne est la suivante : quoi qu'il arrive, surtout, ne vous prenez jamais au sérieux ! Allez, à vos smartphones, et n'oubliez pas de fredonner "But first, let me take a selfie!"

Les Risques en Bourse

Fermer