Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Lens, l'heure d'entrer dans la cour des grands
So Foot17/04/2021 à 06:00
Temps de lecture: 2 min

Lens, l'heure d'entrer dans la cour des grands

Lens, l'heure d'entrer dans la cour des grands

Cinquième de Ligue 1 à l'aube de cette 33e journée, le Racing Club de Lens n'en finit plus d'impressionner. Promus cette saison, les Sang et Or restent notamment sur onze matchs sans défaite en championnat. Avant de faire face à un calendrier dantesque lors des quatre dernières journées, les Nordistes vont devoir rentabiliser leurs deux rendez-vous successifs face à Brest, dès ce week-end, puis Nîmes, pour se laisser une chance de croire à l'Europe.

Il aurait fallu être magicien ou sorcier pour imaginer une telle métamorphose, entre le Racing Club de Lens de l'hiver 2020 et celui d'aujourd'hui. Précisément celui du 22 février 2020. Au soir de la 26e journée, les Lensois viennent de se faire atomiser par Caen (1-4), modeste quatorzième de Ligue 2, sous les sifflets évidents d'un Bollaert furieux. Avec ce revers - le deuxième de suite après celui subi à Châteauroux une semaine plus tôt -, les Sang et Or sortent du duo de tête pour la première fois depuis la 10e journée. Et pour la cinquième saison consécutive du club à ronronner dans l'antichambre du foot français, le même refrain se fraye doucement un bout de chemin dans toutes les têtes : le RC Lens est une nouvelle fois en train de louper le bon wagon pour la Ligue 1.

Mais alors que nous n'en sommes qu'au couplet de la chanson, les dirigeants prennent le taureau par les cornes. Philippe Montanier est débarqué plus tôt que prévu, et remplacé sur le champ par Franck Haise, alors coach de la réserve. Un coup de poker qui fonctionne : l'ancien milieu de terrain du FC Rouen réussi à grappiller deux petites victoires face au Paris FC (0-2) et Orléans (1-0) pour replacer sa formation dans le top deux, avant un coup de pouce impensable venu d'un satané virus qui frappe le monde. La saison est arrêtée, le classement gelé, et le RCL promu en Ligue 1... un petit point devant l'AC Ajaccio.

Trois monstres pour les quatre dernières journées


Un an plus tard, le destin du champion de France 1998 ne doit plus rien à la chance. Grâce à un recrutement ambitieux l'été dernier (Gaël Kakuta, Seko Fofana, Jonathan Clauss, Loïc Badé, Ignatius Ganago...) et une envie de jouer débordante, Lens étonne, et ce, depuis le début de cette cuvée 2020-2021. Dès les premières journées, on a d'ailleurs vite compris que le club jouerait autre chose que le maintien cette Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer