Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le vocabulaire indispensable de l'horlogerie
Partenaire04/03/2014 à 14:30
Temps de lecture: 3 min

Un exemple de montre squelette avec la Piaget Altiplano.

Un exemple de montre squelette avec la Piaget Altiplano.

L'horlogerie est un univers aussi fascinant que complexe, surtout lorsqu'on s'intéresse au très haut de gamme. Les grandes maisons disposent d'un savoir-faire exceptionnel et souvent exclusif qu'elles utilisent pour créer des garde-temps uniques et raffinées, tant dans leur esthétique que dans leur mécanisme.

Même pour les passionnés de belles montres, il n'est pas évident d'appréhender les termes techniques et les appellations obscures qui entourent l'univers de la haute horlogerie. Du boîtier au tourbillon en passant par le mouvement et le quantième, voici notre lexique pour s'y retrouver.

A l'extérieur

Le boîtier (ou boîte) est en quelque sorte "l'enveloppe" de la montre. Le plus souvent en acier, il peut aussi être en titane, en bronze, en céramique voire en or et sert à protéger une montre de l'humidité, de la poussière et des chocs. Ce n'est donc pas une surprise si les montres militaires ou les "plongeuses" se caractérisent par leurs boîtiers XXL, dépassant facilement les 45 mm de largeur.

Le cadran est aussi un élément incontournable. Protégée par une glace, cette partie indique des informations telles que les heures, les minutes et les secondes, mais ce n'est pas tout. Grâce aux index et aux guichets qui l'ornent, le cadran donne des indications sur le jour, le mois, la date, l'année voire les fêtes religieuses ou encore les fuseaux horaires. Chacun a ses caractéristiques propres, à l'image des montres à phases de lune dotées d'un guichet représentant l'évolution de l'astre nocturne au cours d'une lunaison. A l'instar de Vacheron Constantin et sa collection Métiers d'arts, certaines manufactures décorent leurs cadrans pour en faire de vraies pièces d'orfèvre.

Parmi les autres pièces qui comptent, on peut aussi citer la couronne, ce bouton placé à l'extérieur du boîtier et qui permet de régler ou remonter sa montre, ainsi que la lunette, cet anneau intégré dans le boîtier et qui sert à porter la glace de la montre. Il en existe là aussi différents types, dont les tournantes que l'on retrouve sur les "plongeuses" et les montres d'aviateur comme celles de Breitling.

A l'intérieur

Les choses se corsent côté mécanique, avec des expressions qui peuvent sembler bien mystérieuses pour le non-initié. C'est le cas du calibre, qui désigne la forme et la disposition des différents éléments composant le mouvement d'une montre (rouages, ponts, etc. ) mais aussi son origine et son fabricant. C'est bon à savoir si l'on veut éviter d'acheter une contrefaçon !

D'où la question : qu'est-ce qu'un mouvement ? Automatique, à remontage mécanique ou à quartz, il s'agit du "moteur" de la montre, c'est-à-dire de l'ensemble des "organes" qui lui permettent de fonctionner, des ressorts aux rouages en passant par les vis et autres pivots. Lorsqu'ils sont apparents, on parle de montre squelette, à l'image de la Spirit of Big Bang de Hublot. On distingue les mouvements de manufacture qui sont conçus par la marque elle-même : l'apanage des maisons de haute horlogerie.

Enfin, il y a des termes très spécifiques propres à l'univers des montres. C'est le cas du quantième, qui permet d'afficher la date du jour sur le cadran. Comme la Perpetual Manufacture d'Ulysse Nardin, les garde-temps les plus complexes embarquent un quantième perpétuel qui gère automatiquement les mois irréguliers, les phases de lune et les années bissextiles. Dans le même registre, on peut citer la réserve de marche (temps pendant lequel une montre mécanique fonctionne sans avoir besoin d'être remontée), le tourbillon (qui permet d'annuler les différences de marche dues à la gravité terrestre) ou la fonction flyback. Appelée aussi retour en vol, celle-ci permet aux pilotes d'avion et de course de lancer une nouvelle mesure sans devoir arrêter et remettre à zéro le chronographe. Avec tout ça, il y a de quoi écrire une encyclopédie !

Les Risques en Bourse

Fermer