Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le LOSC ripe sur les Nîmois de Ripart
So Foot21/03/2021 à 19:00
Temps de lecture: 1 min

Le LOSC ripe sur les Nîmois de Ripart

Le LOSC ripe sur les Nîmois de Ripart

Entre le premier et le dix-neuvième, la logique du classement n'a pas été respectée cet après-midi au stade Pierre-Mauroy. La loi de la jungle, oui : grâce à un plan de jeu béton et des pions de leurs deux buteurs maison (Koné et Ripart), les Crocodiles nîmois ont croqué les Dogues lillois (1-2). Ce succès de prestige leur permet de déloger Nantes de la place de barragiste. Et empêche le LOSC de faire le trou en tête du championnat, et de mater le PSG-Lyon de ce soir les doigts de pieds en éventail.

Lille 1-2 Nîmes

Buts : Xeka (20e) pour les Dogues // Koné (12e) et Ripart (45e) pour les Crocos.

C'est une constante du Nîmes Olympique à la sauce Pascal Plancque : qu'il gagne ou qu'il perde, il plante, chose qui s'est systématiquement produite lors des sept matchs que l'ex-adjoint de Jérôme Arpinon a dirigé comme numéro 1 sur le banc gardois depuis février. Ce dimanche, à Pierre-Mauroy, un stade dont l'ancien joueur (1980-1987) et adjoint (2007-2009) lillois a assisté aux premiers coups de pioche, la stat' n'a pas tardé à se vérifier pour les Crocos. Douze minutes très exactement, le temps pour Moussa Koné d'ajuster Mike Maignan des 18 mètres. L'araignée ayant élu domicile dans la lucarne gauche du portier nordiste ne s'en est pas remise. Les Dogues non plus : pourtant largement maîtres du ballon et revenus au score, les hommes de Christophe Galtier ont concédé un second but et une troisième défaite cette saison face à l'avant-dernier du championnat (1-2). Un tournant ?

Koné-Ripart, les Crocos flingueurs


Conscient de n'avoir "aucune chance", Plancque avait décidé de jouer celle-ci façon Jean-Claude Dusse : "à fond". Un message intégré et martelé d'entrée par ses ouailles, à commencer par Koné et Ripart, dont les frappes sont respectivement trop croisée (3e) et trop molle pour inquiéter Maignan (5e). Deux avertissements, avant les frais : une Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer