Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Le golf a le vent en poupe
information fournie par Le Particulier pour BoursoraMag28/06/2021 à 08:30
Temps de lecture: 2 min

Le golf enregistre une hausse de la fréquentation avec la crise sanitaire crédit photo : Shutterstock

Le golf enregistre une hausse de la fréquentation avec la crise sanitaire crédit photo : Shutterstock

Alors que la majorité des sports subissent de plein fouet la crise sanitaire, le golf connaît un regain d’intérêt et attire de nombreux curieux. Comment expliquer cet engouement ? Quel est le profil de ces nouveaux joueurs ? Comment la discipline tente-t-elle de moderniser son image ?

Le golf, grand vainqueur de la crise sanitaire?

L’année qui vient de s’écouler a été terrible pour le milieu sportif: salles de sport , piscines et gymnases fermés, pratique interdite en raison de l’impossibilité de respecter les gestes barrières… de nombreux adhérents ont dû faire preuve de patience en attendant de pouvoir de nouveau pratiquer leur sport favori.

Toutes les disciplines n’étaient cependant pas logées à la même enseigne. Le golf figure parmi celles qui sont parvenues à tirer leur épingle du jeu. Fermés lors des deux premiers confinements, les greens ont été autorisés à rester ouverts au printemps à condition de respecter le protocole sanitaire: pas plus de trois personnes au départ du parcours et distanciation physique sur le practice.

Une discipline Covid-friendly

Si les golfs français ont subi une perte de chiffre d’affaires sous l’effet des deux premiers confinements, ils ont néanmoins enregistré une hausse de la fréquentation. L’intérêt soudain vis-à-vis de la discipline tient au sentiment de liberté qu’elle procure en ces temps de restrictions: activité de plein air, possibilité de se déplacer librement, surfaces assez grandes permettant le respect des gestes barrières...

Les nouveaux adeptes sont majoritairement jeunes, pas forcément sportifs, seuls ou en couple. Les clubs profitent des contraintes sanitaires pour tenter de toucher un public plus large et gommer les a priori. Les journées d’initiation gratuites rencontrent un grand succès.

Golf: casser les clichés

Le golf est le sport individuel le plus pratiqué au monde. En France, il arrive seulement au 6e rang avec 410.000 licenciés (contre 2 millions pour le football et 900.000 pour le tennis ). L’offensive de la Fédération Française de Golf ne date pas du confinement: depuis l’accueil de la Ryder Cup à Saint-Quentin en Yvelines en 2018, la discipline tente de se moderniser pour attirer un public plus jeune et casser les clichés (sport élitiste, cher...) Alors qu’il fallait auparavant être coopté pour intégrer un club, près de la moitié des élèves inscrits dans les académies aujourd’hui n’ont pas de parent ou de grand-parent golfeur.

A lire aussi:

Euro de foot: fan-zones, bars... où regarder les matchs?

Le nouveau parcours du combattant de Tiger Woods