Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le carnet tactique de la troisième journée de Ligue 1
So Foot15/09/2020 à 06:00
Temps de lecture: 2 min

Le carnet tactique de la troisième journée de Ligue 1

Le carnet tactique de la troisième journée de Ligue 1

Cette saison, So Foot revient après chaque journée de Ligue 1 sur trois points tactiques. Au menu du troisième acte de la saison, retour sur la masterclass de Téji Savanier face à Nice, sur le choc étouffé dans l'œuf entre le PSG et l'OM et sur le 3-4-1-2 prometteur du RC Lens.

? Une bombe platine, Téji !


"Il y a des mecs qui se lèvent tous les matins pour aller ramasser du bois. Moi, c'est pour jouer au foot, c'est un réel bonheur. Donc voilà, le truc, c'est que je m'amuse. Je ne rentre jamais sur le terrain stressé ou en me disant que je vais mal faire." Ainsi va la vie d'un Téji Savanier qui, samedi, a transformé une simple séquence arrêtée niçoise en mise à nu. On joue la 53e minute de jeu et les Aiglons brûlent déjà sous les coups d'un MHSC déchaîné. Sur un coup franc rapidement joué par Rony Lopes, Lees-Melou a alors une micro-possibilité de réduire le score quand un molosse lui saute dans les chevilles avant de célébrer son intervention comme on plante une hache dans le moral de son adversaire. Poings serrés et gueule ouverte, Savanier hurle, histoire de signaler aux curieux de la Mosson que si le chien aboie, la caravane passe : Montpellier reste une équipe capable de bousculer un bon paquet de concurrents, notamment dans sa tanière. Après la rencontre, remportée sans discussion (3-1), Andy Delort, dont la première feuille de match de la saison a été remplie par deux passes décisives, a été dans ce sens : "On a été dangereux d'entrée, on a su marquer et on a profité de cela pour aller les chercher haut. On a vraiment été solides, devant ou derrière. Si on continue comme ça, je pense qu'on va emmerder quelques équipes." Michel Der Zakarian, lui, a été plus concis : "À Rennes, on avait ouvert de grands boulevards. Là, on a tout fermé." Et un type a tout ouvert, aussi.

Montpellier refroidit Nice

Positionné en 10 à la place d'un Florent Mollet suspendu juste derrière la paire Laborde-Delort, Téji Savanier a tout simplement été merveilleux. "Dans l'orientation du jeu, la capacité à éliminer, à créer des décalages, Téji a été notre métronome, a posé Der Zakarian. Il a été juste dans tout ce qu'il a fait, il a provoqué beaucoup de fautes et a distillé de bons ballons sur les coups de pied arrêtés, que l'on avait Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer